politic

12 articles 1 7 jours 30 90 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Tout
19/11/2017 7 min arretsurinfo.ch #135252

Regarder Mélenchon avec les lunettes de M. Le Sauvage

Philippe Huysmans | 19 Novembre 2017

Se mettre dans la peau de M. Le Sauvage 1, c'est adopter le point de vue naïf d'un observateur qui serait totalement étranger à notre civilisation et en ignorerait forcément tous les codes.

19/11/2017 33 min legrandsoir.info #135250

Gauche révolutionnaire : la grande manipulation

Vincent Lenormant

Depuis une dizaine d'années, les courants libertaires, trotskistes, « antifas » qui forment la gauche révolutionnaire ont été retournés pour servir des objectifs de guerre.

La gauche révolutionnaire désigne l'ensemble des formations politiques qui sont en principe favorables à une révolution pour mettre fin au capitalisme, en s'appuyant sur des précédents historiques comme la Commune de Paris ou la Guerre d'Espagne ; en France, ces groupes se nomment NPA, Alternative Libertaire, CNT, Fédération Anarchiste...

14/11/2017 7 min bastamag.net #135087

Comment les industries les plus polluantes sapent les négociations climatiques

L'entreprise pétrolière espagnole Iberdrola, le constructeur automobile allemand BMW, et quelques autres comme BNP Paribas, KPMG, Microsoft et le lobby de l'éthanol sont les - discrets - partenaires officiels de la 23ème conférence pour le climat (COP23), qui se tient actuellement à Bonn. Est-ce à dire que les industries les plus polluantes, en particulier celles des énergies fossiles, influenceront une nouvelle fois les négociations climatiques pour protéger leurs intérêts, et continuer de polluer en toute impunité ? Un rapport tout juste publié par un groupe d'ONG internationales [1 ] rappelle comment ces industries ont réussi depuis le début des COP à faire obstacle à de véritables avancées dans la lutte contre le changement climatique.

14/11/2017 8 min voltairenet.org #135075

 Coup de Palais à Riyad

Le camouflet infligé au président Macron en Arabie saoudite

par Thierry Meyssan

Ayant organisé à la hâte un déplacement en Arabie saoudite afin de ramener le Premier ministre libanais qui y est retenu prisonnier avec sa famille, le président Emmanuel Macron y a essuyé un affront public sans précédent. Bien que la presse française et occidentale ait tout fait pour occulter une partie des événements, l'opinion publique arabe n'a pu que constater la perte vertigineuse de prestige et d'influence de la France au Moyen-Orient.