médias

4 articles1 7 jours 30 90 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Tout
16-11-2018 legrandsoir.info 3 min #148348

Info anodine pour les écrivains naïfs qui se croient libres d'écrire.

Maxime VIVAS

Vivendi, mastodonte qui possède en partie Universal Music Group, la maison de disques qui vient de censurer un rappeur irrespectueux envers Brigitte Macron (1) vient d'acheter pour 900 millions d'euros Editis, 2e groupe éditorial français.

Editis ? Lisons Livres Hebdo  livreshebdo.fr
« Le groupe est implanté en éducation, référence, littérature générale, jeunesse, illustré à travers plusieurs filiales : Place des éditeurs (Plon, Perrin, Presses de la Renaissance, Acropole, Belfond, Hemma, Hors collection, Langue au chat, Omnibus, Pré-aux-Clercs, Presses de la Cité, la licence Lonely Planet...), Robert Laffont (Julliard, Nil), XO/Oh ! éditions, Sonatine, Cherche-Midi, La découverte, Univers Poche (Pocket, PKJ, 10/18, Fleuve, Kurokawa, Langues pour tous, 12-21), Edi 8 (Plon-Perrin, Presses de la Renaissance, First, Gründ, 404, Les Escales, Le Dragon d'or, Solar, Tana, Slalom), Editis Education (Nathan, Bordas, Le Robert, Retz, Clé International, Syros, Dæsign), ainsi qu'Interforum (l'un des leaders de la distribution).

15-11-2018 lesakerfrancophone.fr 11 min #148313

Encore des reportages trompeurs dans les médias étatsuniens

Par  Moon of Alabama - Le 12 novembre 2018

Le New York Times ment à ses lecteurs au sujet des actions d'un État pris dans son collimateur. Ce journal n'a tiré aucune leçon de ses reportages mensongers qui ont mené à la guerre contre l'Irak. Encore une fois, il fait preuve d'une attitude agressive.

14-11-2018 reseauinternational.net 14 min #148264

Débat : Non, la liberté d'opinion n'a pas à être « fondée sur des faits »

13-11-2018 les-crises.fr 2 min #148224

Fake news : Débat avec François-Bernard Huyghe, directeur de recherches à l'Iris

Source : Le Glob, François-Bernard Huyghe, 26-10-2018

Impossible de leur échapper, elles sont partout ! Dans les médias, sur les réseaux sociaux où nous en avons très probablement relayé au moins une, au Parlement où elles reviennent cet automne dans un projet de loi. Qui ? Les fake news bien sûr, ces cousines des infox, fausses nouvelles et autres rumeurs.