Philosophie

4 articles1 7 jours 30 90 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 Tout
19-10-2018 socialnetwork.ovh 8 min #147217

Troisième déclaration des Droits de l'homme

Eût égard à ce que tout le monde peut se tromper, le monde entier aussi peut se fourvoyer.

La Déclaration des droits de l'homme naquit de la rébellion contre la tyrannie, et porte l'emblème des erreurs du passé.

L'évolution étant faite de sorte que chaque étape fait resurgir ce qui n'a pas été réparé, d'une manière différente de celle à laquelle on s'était préparés.

Ainsi la Troisième Déclaration des Droits de l'Homme ne vient-elle pas tant supplanter les autres qu'étendre leur compréhension.

18-10-2018 vududroit.com 26 min #147188

Voyage sur la nef des fous

newsnet_147188_57c32b.jpg]

J'ai demandé à Michel Fichant, (Professeur émérite à l'Université Paris-Sorbonne, historien de la philosophie moderne) de se pencher sur l'ouvrage que vient de publier son collègue Jean-François Braunstein fort justement titré : « La philosophie devenue folle, le genre, l'animal, la mort ».

On lira ci-dessous le résultat des réflexions de mon ami Michel, qui inciteront je l'espère à lire ce remarquable et salubre ouvrage.

17-10-2018 histoireetsociete.wordpress.com 6 min #147119

j'ai fait un rêve modeste et fou dans lequel les êtres humains et les arbres pourraient pousser en paix...

A Marseille, dans le quartier de mon enfance, la Plaine, on abat des arbres magnifiques, des tilleuls, personne ne sait ce qui se fait là, au profit de qui? La société chargée des travaux à un coût exorbitant refuse de répondre aux habitants. Hier ils étaient sous une pluie battante en train de tenter de s'opposer aux tronçonneuses... Les forains ont été chassés... L'autre soir dans le réunion de section, nous avons parlé de ça dans le cadre de la préparation du Congrès...

14-10-2018 reseauinternational.net 17 min #146981

L'argent-roi, credo du libéralisme

par Bruno Guigue

L’avantage, en lisant Benjamin Constant, c’est qu’on remonte aux sources doctrinales du libéralisme. Cet auteur oppose en effet deux figures antagonistes, parfaitement irréconciliables, de la liberté. Mais c’est pour nous conjurer aussitôt de prendre le parti des Modernes : contre tous les archaïsmes, il entend nous convertir aux vertus de la modernité.