Le vent de la Liberté (appel au secours, urgence, alerte !)

150621 5 min
C'est quand on n'a plus le temps que les choses qu'on aurait dû dire viennent facilement.
Alors voilà le topo, désolé du choc :
(dans l'état actuel de nos connaissances)
Le monde est en guerre, les riches contre les paures, bon ça on savait que ça arriverait.
Les politiciens sont les chefs de sécurité des groupes qui imposent leur dictature commerciale.
Les guerres et la misère sont une stratégie commerciale.
C'est pour cela par exemple, qu'au lieu d'accueillir les réfugiés climatiques, ou de guerre, on les achève. Aucun pays dit riche n'est à l'abris de se retrouver demain dans la peau de ces réfugiés. C'est la loi du retour de bâton.

Quand le vaisseau de Roswell est arrivé, ses occupants ont fait un deal avec les autorités. Imbues d'elles-mêmes et avides de pouvoir, ils ont accepté. On les appelle les hostiles (bien qu'ils ne le soient pas visiblement). L'accord peut se passer de l'avis des civils si et seulement si ils sont esclaves. Leur démarche est coloniale. L'accord porte sur une relation exclusive avec eux. Nous refusons ceci.
Pendant ce temps là haut, d'autres ET, bienveillants, et qui pensent plutôt à long terme, s'en voulaient de ne pas avoir réussi à les intercepter.

La marche vers le collapse systémique ne peut être endiguée par rien ni personne. Ni la volonté ou le degrès de conscience ne l'empecheront, et surtout on sent un main invisible nous pousser dans le ravin, car tout est fait pour le nier. L'oCDE prévoit une baisse du chômage pour 2016, alors qu'ils savent très bien que ce sera la guerre pour l'eau et la nourriture.

Le collapse systémique, le motif de ce message, se produira en une semaine, non pas en plusieurs années. Du jour au lendemain, "le proprio" du Monde viendra vous rappeler une chose que vous saviez déjà avant de la nier, c'est que le monde vit à crédit. C'est un peu comme si nos denrées alimentaires et matérielles n'etaient pas fabriquées, mais volées. À un moment il n'y a plus personne à qui les voler. Quand il n'y en aura plus, il ne faudra pas être surpris : plus de nourriture dans aucune grande agglomération du monde, plus d'eau, plus d'électrité, plus de pétrole, plus de transport, plus de réseau, plus d'information. Tout ce que vous aurez gagné à subir la dictature sans broncher pendant toutes ces années sera de vous faire canarder par des hélicos, financés avec votre propre argent, alors que vous fuyiez pour rapporter des bribes de jouets pour vos enfants.
Les banques, ça tout le monde le sait, sont liées par un effet domino, en cas de faillite d'une, toutes tombent. Les comptes sont pillés. La confiance en l'argent est rompue. Retour au troc.

Le moment de ce collapse ne va pas tarder. Les chiffres de nos amis ET, qui sont connus pour surveiller les irruprtions volcaniques et annuler les effets dévastateurs (de nombreuses alertes rouges sont restées sans effet, comme si c'était une propagande, alors que c'était vrai). Ils sont très actifs sur Terre, ils sont nombreux, et il sont alliés à encore d'autres peuples stellaires (ou civilisations, ou races, ou mondes, ethnies, etc...)

L'enjeu est puissant. De leur point de vue, il est légitime qu'une civilisation se plante formidablement au cours de son évolution, tel un enfant, il faut parfois le guider. Une civilisation peut très bien échouer à devenir libre et maître de son destin. Et il est légitime de l'assister.
Mais notre cas est différent puisqu'une loi universelle, d'ingérence stricte, a été violée.
Les colonisateurs ont une grande avance sur nous, mais nos protecteurs ont une grande avance sur eux.

Mais surtout,
le combat doit avoir lieu sur un plan qui ne manquera pas de surprendre. Bien que mystique, il y a toute une compréhension a obtenir avant d'avoir confiance en cela.
Pour résumer, l'âme existe, Dieu existe.
En plus de l'âme des humains, créées de la main de Dieu, la Terre a une âme, qui est composée de toutes les âmes des personnes décédées. Elle constitue la culture et procède de façon stochastique pour modeler l'évolution. Ainsi par exemple naissent les éléphants sans défenses d'ivoire. Elle dirige toute l'évolution de la biologie, au niveau de l'ADN. Elle sélectionne des schémas préexistants pour les adapter aux situations.
Seul l'humain groupé en méditation collective peut parenir à moduler cette activité qui sans cela, reste déterministe, aveugle. Si on lui fournit un plan, une vision, un objectif, il met immédiatement tout en oeuvre pour y parvenir. Il est bien plus puissant que tous les puissants réunis de ce monde.

Cela a l'avantage de dire à chacun de ne pas perdre espoir et de s'accrocher.
Essayez de pensee à ce qu'il faudrait, ce qui pourrait être.
Concentrez-vous sur vos plus belles visions. Pensez à vos êtres chers disparus. C'est à eux qu'il faut faire ses prières.
Enfin, ce n'est que de cette manière que les Bienveillants estiment légitime et avéré l'appel à l'aide que l'humanité peut leur lancer. Si ils recoivent cet appel, ils prendront immédiatement les mesures de notre sauvetage.

Ces prières collectives, il faut comprendre que ce ne sont que la partie visible d'une organisation, humaine, orientée vers des buts nobles, et de nombreux esprits concentrés pour progresser activement ; afférés ensemble dans une même optique. C'est avant tout cela qu'il faut bâtir, et personne ne pourra prétendre que ce n'est pas raisonnable.
En fait c'est simple, si notre Système se passe des tenants actifs du "pouvoir" que sont les institutions, si on refait tout sans elles, bien sûr ils s'infiltreront pour le faire capoter, mais au moins on risque avant tout de sauver un grand nombre de vies. Car il s'agit de faire que le travail de chacun profite à tous, et non aux détenteurs de crédits monétaires que ceux-ci ont eux-mêmes directement interdit aux peuples. Sans cette hallucinante déperdition, nous aurions largement les moyens de survivre, de vivre, et mieux encore, d'exister, et mieux encore, de sentir le vent de la liberté.