070306 4 min

le concept de la frontière floue

Dans notre série "Bonjour excusez ma candeur mais permettez-moi d'exprimer mon étonnement" :

"L'Histoire du Peuple Juif", documentaire en plusieurs partie à la télé,
ou le concept de la frontière floue.

Voyant passer des dizaines d'articles par semaine sur les effroyables violations d'Israël, j'étais intéressé de regarder ce documentaire.
Je me suis dit : "bon aller, activons nos neurones".

La principale information des 3 premiers épisodes qui viennent de se terminer est qu'on nous a menti depuis longtemps, ce ne sont pas les juifs qui ont tué Jésus Christ mais les sauvages occidentaux, qui étaient des barbares.
A chaque fois que le peuple juif arrivait en commerçant et scientifique, il était bien accueilli mais à chaque fois qu'il s'installait, on le repoussa aussi violemment que subitement.

A un moment on voit la tactique la plus moderne de ségrégation, celle qui est administrative en Espagne. Une fois convertis ils accèdent aux emplois, mais une fois à des postes importants on les accuse de ne s'être convertis que par intérêt.
Ce qui est vrai de toute évidence.

La façon d'interpréter cela peut basculer ensuite. Est-ce mal ou bien, et donc répréhensible mortellement ou admissible, que des gens remplissent des conditions préalables pour obtenir leur liberté ?

Finalement "l'histoire du peuple Juif" est un peut l'histoire du monde, amputée des éléments qui ne la concerne pas [ceci est une soustraction].

Je me demande bien ce qu'une leçon de théologie venait faire dans ce documentaire, qui va complètement dans le sens de la victimisation outrancière dont fait usage l'état génocidaire actuel.

Je veux même pas savoir qui a tué ou pas Jésus, ou si c'était un meurtre ou la volonté divine, mais juste j'exprime ma surprise. Humblement, je ne le savais pas.

J'ai peur qu'en proclamant à la télé que le peuple juif a une histoire de 3500 ans, cela ne lui confère une légitimité dans son acharnement colonialiste contre les Palestiniens, qui par ailleurs étaient là depuis 7000 ans, si on veut jouer sur les chiffres...

Personne à ce jour n'a pu établir strictement quelles étaient les frontières d'Israël aujourd'hui (alors ils poussent sans cesse les zones de sécurité), autant que personne de la même manière ne peut discerner en quoi "Juif" est une identité, par la nation, par l'histoire, par la religion...

Evidemment ça l'est par tout ça.
Tout comme au niveau sanguin et générationnel, ça n'a plus aucun sens de vouloir discerner une lignée d'une autre, "tout" est tellement mélangé.

Au niveau religieux aussi les emprunts et influences sont mutuels.
Au simple niveau du langage humain, il y a toujours une zone "où il y a du jeu", du jeu de mots, des quiproquos, des malentendus, et des abus sur ces malentendus évidemment...

Ouais, finalement c'est très novateur ce concept de la frontière floue.

--

A un moment on voit un juif prochainement assailli, enfouissant un trésor avant de se faire tuer, qui fut retrouvé 600 ans plus tard.
De magnifiques sculptures en or, bagues, couronnes, emplies d'amour quand ils ont été pensé, et des pièces en argent.

Ces pièces semblaient n'avoir pas été utilisées puisqu'elles n'étaient pas de la monnaie locale.
C'est bête mais je me suis demandé si à l'époque ils avaient des problèmes pour convertir la valeur de leur monnaie !

Mais en fait non c'est une stupide erreur, le seul poids en or et en argent faisait la valeur de la pièce.
Eh oui ça a toujours été comme ça, jusqu'à ce que tout récemment, les états-unis décidèrent qu'il ne devait y avoir aucun rapport entre monnaie et poids en or.

Un problème résolu pour dix-mille autres causés, voilà bien toute l'histoire de l'humanité.

-8119