29/01/2007 2 min #6489

w4lk_01L_Transductor (subsystem)

::import from w4lk in functions by w4lk date: 23/01/07

:: interpretator2.0 is now ready ::
- nouveau plug-in d'interprétation de code HTML

Parfois les articles qu'on a envie de faire se répercuter sur la toile (=activité sociale révolutionnaire) souffrent de cette transposition.
La copie stricte du texte ne renvoie aucune mise en forme.

w4lk_01L propose une syntaxe locale (extensions spéciales, crochets et accolades) pour accéder à un premier niveau non imbriqué de mise en forme : titre, bold, italic, etc...

. qui soit facile à mémoriser, à taper, économique en signes, et aui active des balises html (si c'est utile) seulement en Output.
Résultat : standardisation de la mise en forme, économie conséquent de poids dans les bases.

L'imbrication à ce niveau logiciel ne peut être permit, si on se dit que ces textes syntaxés doivent rester compatibles avec d'autres syntaxes logicielles existantes ou qui existeront. (donc pas de bold en italique par exemple).

Pour conserver des propriétés nombreuses de mise en forme, de liens et d'insertion d'images (car certains articles contiennent plusieurs images et des mises en forme tout du long, ce qui constitue une partie importante du message) Fcnet absorbe désormais cette tâche via le code source HTML de la page.

Après l'insertion d'un texte la commande "interpret_html" apparaît sous forme de chekbox validée par le bouton "continue".
La checkbox "clean_html" peut servir après, pour corriger les erreurs de sauts de lignes.

La fonction "interpretator2.0" analyse la structure des balises, récursivement à l'intérieur d'une balise et scrute chacune d'entre elles. A part les liens HREF, le logiciel ne prend en compte que la balise de la dernière imbrication.
ex : boldoblique devient boldoblique.

Les images sont aussi syntaxées mais sir l'URL est relative, alors bah dans ce cas il faut compléter les URL plus ou moins artificiellement : aller sur cette page [convert.php.www].

 commentaire