051124 2 min

modulations de sens

La fainéantise => concerne la manque d'ampleur des actes en raison d'une motivation érintée.
La plupart de la journée sert à justifier le seul fait d'être vivant et ce que ça coûte, tandis que ceux qui sont exclus de cette idée géniale à cause du calcul qu'il représente, ne peuvent pas assumer leur survie et son accusés de fainéantise par les hommes politiques qui disent tout haut ce que la plupart était à deux doigts de dire.
Et du coup la fainéantise c'est le peu de travail sur soi et de maîtrise qui en découle ; puisqu'à aucun moment de la vie il ne sera bienvenu alors, de paraître "fainéant", on aura jamais consacré de temps à remettre en cause l'existant.

Par exemple un dessinateur de bandes-dessinées, une danseuse qui doit s'assouplir tous les jours, un programmeur qui doit s'instruire en permanence, avant de devenir talentueux doivent accumuler de nombreuses heures de travail et de passion, de réflexion.
Le format des études est peu adapté pour préparer aux métiers, car les études ne peuvent concerner que la culture scientifique.

Mais pendant ce temps, qui n'est pas "du travail" il ne rapporte rien à personne dans l'immédiat si bien qu'il est dénigré, rendu ridicule afin que l'individu se soumette finalement à son "obligation quotidienne", qui elle semble "plus" profiter "à la société", tout en acceptant un adage apparemment populaire selon lequel souffrir, c'est habituel.
Mais à mon avis, ceci est le fruit d'un mauvais calcul.

Tous les débats sur les lois pour bien faire avec l'injustice de base, sont inutiles.
L'injustice de base est qu'il ne faut pas partir des obligations pour faire le quotidien, mais au contraire c'est l'étude des structures sociales et de ce dont elles ont besoin qui doit définir toute l'organisation de la société, et donc ce qu'il faut faire pour les rendre possible dans ce système ainsi créé.

Si on s'oblige à un système où il faut absolument faire un produit et le vendre pour avoir des billets, afin de faire corréler l'activité humaine dans son intégralité, il est impossible de faire tourner les frais de l'hôpital, de la scolarisation, des inactifs enfants et vieux, bref de tout ce qui, à la fois ne produit aucune "richesse" au sens "économiste-capitaliste", et à la fois doivent bénéficier sans aucune condition des plus récentes connaissances et inventions scientifiques, dont par ailleurs la propriété ne saurait être attribuée qu'à l'humanité toute entière sans condition.