111025

Psaume 111025 : ce qui fut crucifié

version(s)
En lisant Thomas je me dis que Jésus ne devais pas être du genre à ne pas prévoir et contrecarrer magnifiquement les plans qui auraient consisté à le tuer.
Sachant qu'il se comporterait avec la dignité qu'on connaît face à la mort, lui-même aurait sûrement préféré (comme toute personne éclairée) prodiguer son enseignement vivant que mort.

C'est là qu'on se dit qu'il a probablement été capturé par des hélicoptères de l'OTAN avant d'être livré aux rebelles à qui on a monté le bourrichon.

A mon avis les gens de l'église, l'organisation de pleutres qui se met toujours du côté des puissants quels qu'ils soient, doit ne fêter que le fait d'avoir réussi à crucifier un être d'une bonté infinie.