110709 3 min

la flèche à travers les neuf cibles

[Cj6ho1-G6tw:youtube]

- paysage idyllique, paradisiaque, mais pas qu'un paysage aussi un terrain de jeu ;
- plans de caméra intuitifs, placés au seul endroit où il faut être pour tout voir sans être vu, tel que l'esprit se l'imagine ;
- fluidité : ce terme de psycho signifie "facilité et vitesse", synonyme de la maîtrise, être maître, se faufiler entre les problèmes ; cette notion est à la base de tous les films où apparaît le karaté, de bruce lee à matrix ou starwars...
- l'inspiration : l'association de la technique et de l'imagination permet de s'imaginer le potentiellement possible, et de le faire ; c'est un juste milieu autour duquel on a, d'un côté, celui qui parle plus qu'il ne fait, et de l'autre celui qui fait plus qu'il ne dit : mais dans la voix du milieu il n'y a ni hypocrisie ni vanité, ni peur ni courage ;
- le jeu : l'amusement, la joie, le plaisir, apparaissent quand on s'approche de l'inconnu, et qu'on garde pourtant le contrôle, tel le surfeur sur le haut de la vague. s'il veut trop jouer, il avance trop et se fait engloutir, s'il ne s'amuse pas assez, la vague avance sans lui et il se retrouve sous la prochaine...
- la redéfinition, la réévaluation du passé : se promener dans des ruines et les faire revivre, leur donner du sens, de la vie, telle une baguette magique qui peut réanimer ce qui est figé dans le temps ; de simple tuyaux de canalisation peuvent être fêtés, surfés ;
- les motifs non répétitifs : la mathématique qui permet ça est très ancienne et remise au goût du jour par l'informatique moderne ; ne passer qu'une fois à un endroit, et partir ailleurs ; les "zones" sont à usage unique, c'est chemin faisant qu'elles apparaissent puis disparaissent ; c'est toujours la même chose mais c'est toujours différent ; un monument, une cabine téléphonique, un pont qui sert à survoler une rivière, cessent d'être ce qu'ils sont dès lors qu'on les regarde différemment, et quand le biker est passé, ils redeviennent ce qu'ils étaient, ils apparaissent à nouveau ;
- l'éphémère, le spontané, l'expression, McAskill est un coup de pinceau sur une réalité invisible, c'est l'expression du fameux (qu'on a tous entendu je crois) "ça n'a pas été fait pour ça !" : mais si on peut se l'imaginer, alors on peut le faire. c'est de la désobéissance, de la résistance, une création artistique qui n'existe que pendant une seconde, l'expression de la jovialité, de la malice, de l'espièglerie ; il s'agit de survoler la réalité tel un farceur, d'y mettre de la gaîté, de l'humour, d'y jeter un regard furtif, incisif ; ça se passe tellement vite qu'on n'a pas le temps de l'interdire ! lol
- finalement c'est l'expression de la vie, de ce qui est vivant, humain ; la réalité qui nous entoure n'a que la valeur qu'on lui accorde. C'est un monde d'émotion et de beauté.

8119