061101 3 min

La question devrait être : « Devons-nous... »

rapport à : "Pouvons-nous encore rêver de Démocratie ?"

Le concept de Démocratie, est inaliénable, cela ne peut être le résultat d'une simple législation. Ce n'est pas une autorisation ou même un commun accord, non, la démocratie, le fait que le peuple décide finalement, est seulement inéluctable.

C'est comme la liberté et les Droits de l'Homme. Ce ne sont que des descriptions de ce qui existe de façon naturelle.

Alors de toutes façons toutes les organisations seront toujours des démocraties.
Une dictature, n'est pas assimilable à une organisation, si les lois et les règles proviennent de la volonté hasardeuse de quelques uns.

C'est seulement le silence du peuple qui fait que par défaut la démocratie prend la forme qu'elle a.
Mais au fur et à mesure les gens peuvent communiquer de plus en plus et alors cela constitue, à l'échelle des changements dans les lois, une organisation naturelle.

Rêver de démocratie, je crois que c'est un leurre.
Premièrement la démocratie existe déjà, même si son fonctionnement est très perturbé... par une organisation similaire placée comme contexte, étatique.

En fait c'est le rêve de capitalisme qui doit être abandonné, pas celui de la démocratie.

Mine de rien c'est par l'ancrage dans le capitalisme que le colonialisme opère.

C'est futile de vouloir la richesse de l'occident, puisqu'elle est vouée à l'échec.
Par contre on peut rêver d'une chose meilleure, auquel cas ça n'est pas antinomique avec la nécessité de répondre aux exigences des furieux envahisseurs.

Le peuple peut choisir une autre voix, une autre organisation, une autre dénomination, ce sera toujours et jamais que la volonté du peuple, et l'en empêcher sera immoral.

Cet argent qui n'est plus reçu d'amérique ou d'europe, est aussi un maillon de moins de l'ancrage au monde capitaliste.

Le monde capitaliste procède par le chantage : "vois ce que je te promets, t ensuite cours après" sur le tapis-oulant qui produit l'électricité dont seulement un faible pourcentage te reviendra.

Moi dans mon rêve, les palestiniens décident sciemment à la plus grande surprise de tous de faire exactement comme les israéliens : se renfermer sur eux-mêmes, se murer du monde oppresseur de toutes parts.

De là, phase 2 du plan, créer un système égalitaire sur le principe de la création instantanée d'argent électronique, permettant de remettre rapidement en route toutes les infrastructures vitales et tout le monde au travail, d'assurer l'équité de la redistribution de ses richesses (par des voies informatiques).

De cette autarcie peut naître une capacité d'exportation mais surtout de servir d'exemple au monde en faillite, presque exsangue lui-même ;
Sans compter le soutien que les pays libérés d'Amérique du Sud ne manqueraient pas de leur apporter.

-8119