110120 3 min

Psaume 110120 - Les branches de la réalité

On ne peut faire la relation entre un objectif froid et une méthode de réalisation qu'en observant avec un recul froid les émergences produites aujourd'hui.
En général on a plus de facilité à observer les branches d'événements quand elles se situent dans le passé, et le présent n'offre à voir que le début du commencement d'une certitude sur ce qui meut cette époque.
On peut savoir faire du beau et perdre cette capacité si on vous le demande : entre ce qui est voulu, l'objectif, et la méthode de réalisation, le chemin à parcourir est un chemin spirituel.
Le même chemin parcouru en sens inverse, de l'objectif vers la bonne méthode de réalisation, est rarement accompli volontairement.
On appelle "voir les choses en face", quand on cherche la certitude sur laquelle tout s'appuie, la façon de nommer ce qui dépasse notre cadre de réalité habituel.
L'habituel est rétrécit par les pseudo-méthodes répliquées de mémoire et qui peuvent subvenir à des situations qui deviennent de plus en plus disparates.
Les pseudo méthodes s'appliquent déjà au moins au moment d'utiliser le langage car on cherche à nommer ce qui est utile à nommer et dès lors, ce qui dépasse son cadre, est seulement inexprimable.
Mais si quelqu'un l'exprime peu auront l'oreille pour l'entendre.
On le détecte car tel l'éclair il est la définition de la solidité, et son coeur est pur de toutes pseudo-méthodes.
l'énergie créatrice qui permet de dégager le temps nécessaire pour tout penser a tendance à vouloir tomber dans ce qui peut nuire à la solidité qu'elle désire, telle l'eau.
cette chute est commandée par elle-même car elle impulse les gens d'autour à récupérer cette énergie pour leur usage bien que la double conversion pour y parvenir, de l'énergie vitale au désir, puis du désir à l'énergie vitale, est surtout le moment d'une énorme déperdition.
(l'énergie vitale récupérée par le voleur est mille fois moindre que celle retirée à sa victime).
le temps joue contre la montre pour ceux qui savent où placer les objectifs les plus solides.
car l'énergie de l'assurance procurée par sa solidité permet de soulever des montagnes (pourvu que cette expression ne brise pas un caillou)
si on tient là une solide vérité alors elle devient le cadre de réalité du monde connu.
la connaissance du monde est toujours complète et toujours suffisante pour dégager de grandes masses de solidité. la sagesse ordonne que la sagesse puisse toujours rester réductible à la plus minimale des choses, un algorithme qui s'écrit dès lors qu'on lui indique le nombre minimum de variables dont il a besoin pour renvoyer une réponse adéquate (à savoir 3 valeurs, deux de constat et une d'interrogation).

8119