051120

prélèvement du biotope

Le prélèvement de biotope devrait être interdit dans toutes les mesures,
l'alimentation ou le bois, ne peuvent être prélevés que s'ils sont le fruit de la culture.

Par exemple la plupart des oeufs de poisson étant destinés à disparaître, sa culture peut produire des tonnes de poisson dont la consommation ne constituera pas un prélèvement de la nature.

La chute d'arbres et actuellement amortie par "prévention" par des replantages.
Mais aucune production n'accepte de ne prélever que sa culture ; ces arbres ne se développent pas forcément aussi bien que ceux qui poussent naturellement et il faut veiller aux maladies.
Le prélèvement de bois est une confiscation à la nature d'un de ses membres, c'est une effraction légale. Seul le bois cultivé peut être destiné à être prélevé.

C'est la seule méthode pour confier à la seule nature le soin de modeler ses forêts, et pour rendre indépendante et sans influence néfaste l'activité humaine.