050914 2 min

psaumes 10-12

Ce que tu laisses au hasard
ou pire encore ce que tu ne lui laisses pas
il le prend et c'est alors
que tu entrevois son déguisement

il n'est pas celui qu'il dit
et il l'est, d'une certaine manière,
injuste et arbitraire
il n'agit que pour la colère

croire en lui c'est de la folie
le hasard n'a rien à voir là-dedans
c'est juste la partie infinie
qui n'a pas encore de nom
et qui pourtant veut exister

c'est à toi de la dompter

*

L'inconnu qui fait peur,
oui c'est lui le malheur
en fait ce n'est pas lui vraiment
c'est la peur qu'il suscite qui est danger

pourtant dans cet antre,
qu'on laisse volontiers de côté
si on est un peu entre
deux idées qu'on ne sait justifier

alors il s'immisce
et il s'affirme
il veut exister
dans un sens c'est naturel
il est comme toi
il te ressemble
c'est ton reflet

l'obscur est non encore éclairé
c'est logique si tu connais
la lumière qui peut exister

juste, il ne faut pas le laisser déborder
il en veut toujours plus
comme si le reflet voulait être l'être
mais au fond il ne peut pas
mais il peut le faire croire

tu connais la sensue
celle qui t'effraie
que veux-tu si tu me vois ainsi
peut-être qu'elle est agrippée en toi
regardes mieux la prochaine fois

*

t'as vu comme je fais couler l'encre ?
y'en ils font pareil,
sauf qu'ils font couler le sang
car ça fait le même effet
mais au fond ils sont méchants

t'as vu l'ennemi de mon ennemi ?
il fait couler les mots
au fond il a raison
sauf que lui aussi il est méchant

je lui ai dit que les mots étaient des formules magiques
capables de rehausser le niveau
il se sent à la hauteur
alors il déclame des formules blessantes

c'est tout aussi magique
si tu veux voir comment ça marche
peut-être c'est juste pour l'expérience
il blesse pour voir son effet

ainsi le blessé devient mauvais
et à la fin il comprend qui il est
ça c'est ce qui arrive
quand on fait et qu'on ne sait pas

qui ici croit savoir ?
oui tu sais ce que les anciens ne savaient pas
mais tu ignores ce que les futurs savent déjà
alors juste une seconde, tais-toi !

l'ultime vérité est dans le moment présent
celui qui ne dure qu'un instant
avant même que tu ne prennes ta respiration
déjà tout est dit

c'est aussi comme ça que fait mon ennemi
il impose ce qui n'est pas dit
comme une évidence invisible
dont il se sert pour n'avoir rien à dire

tu sais ce que me dit mon ennemi ?
il me dit "tu ne veux pas comprendre"
car il croit que je n'oserai pas
répondre que je ne peux pas

*