090501 8 min

La menace extraterrestre !

Grâce au logiciel Celestia on peut se balader en 3D dans notre univers connu.
Quand on prend du recul sur le microsystème solaire composé des étoiles proches, on voit un noyau et ses 4 électrons, qu'est le Béryllium, ce qui est très amusant en soit ! (même si ce n'est qu'une vue de l'esprit) Puis en reculant encore on s'aperçoit qu'on revoit la même chose, dans les mêmes proportions. Quel que soit l'endroit où on se balade dans notre système solaire, les étoiles restent figées comme sur un mur.

Puis on peut rejoindre l'un d'elles. Alors, à peine quelques étoiles se mettent à révéler l'aspect 3D de l'univers. On peut sauter de l'une à l'autre, celle qui est à 10 AL de nous, puis une autre puis une autre, puis celle qui est à 327 AL de nous et qui a la masse de 70 soleils.
A chaque fois autour de ces étoiles le vide est proportionnel à leur taille. On recule et on voit notre amas. Des milliards de milliards d'étoiles qui forment un nuage lumineux. Puis ce nuage n'est qu'une des alvéoles de la texture non répétitive quoique géométrique qui forme un des bras de notre galaxie.
Tous ces endroits forment assez curieusement des ambiances, des humeurs, comment dire, semblent raconter leur propre histoire. On se dit « Et d'ici on peut voir les choses comme ça, que doivent-ils en pense ? »

Puis autour de la galaxie comme autour du système solaire, un grand espace vide. Le plus souvent on s'aperçoit que les amas galactiques vont par deux, ou sont accompagnés d'un petit amas microgalactique accompagnant le premier, comme c'est notre cas avec la constellation du Sagittaire.

Or l'eau n'est pas un brevet déposé par une société terrestre interdisant aux autres endroit qu'elle existe ! (même s'ils l'auraient bien voulu) Il suffit d'un peu d'humidité et de chaleur pour que la vie apparaisse.
Le plus surprenant pour tous ceux qui vouent un culte (de la guerre) à l'apologie du plus fort de Darwin, sera de constater que cette vie, quelle que soit le chemin emprunté pour la faire apparaître, aboutit presque toujours au même résultat, l'apparition de l'Homme. Qui lui aussi n'est pas une exception terrestre.

Des Humains, avec des bras et des jambes, des yeux et une âme, une vie en société et une science.
Des enfants qui jouent dans les cours d'écoles, des adultes qui doivent remplir des emplois, des plus intelligents qui s'occupent de l'organisation, des philosophes et des sages, des religieux, des guerriers, des sportifs, etc etc...

Et ça il y en a partout où c'est possible (ce qui est une tautologie) comme un vide qui se doit de se remplir de vie.

Ceux qui vivent sur la même branche galactique, ceux qui sont proches et éloignés, ceux qui sont de l'autre côté, ceux qui sont sur la rive qui est en face, ceux qui sont sur le flanc extérieur, ou même ceux qui sont sur Sagittaire, sont autant d'âmes pensantes et prêtes à aimer n'importe qui dès l'instant de leur naissance.

- Mais sur Terre voyez-vous il y a une exception, pour eux les extra-terrestres sont une menace.
Tout l'univers est une menace qui leur fait peur. Dieu, qui n'existe que par intérêt, même s'il voit tout de toutes manières il n'empêche rien. Et donc tous les milliards de milliards d'extra-terrestres ne sont rien d'autre que des « extra-terrestres », comme si on avait divisé le genre humain en deux parties d'une égale importance, « nous et ceux qui restent ».

Déjà sur Terre ils ont du mal à se supporter les uns les autres, leurs comportements étant dictés par des idées préconçues animant par défaut les raison d'agir avant que l'âme n'ait été rendue capable d'exercer son propre mouvement.

Il semble clair que le refus d'admettre l'existence d'humains visitant notre planète, l'observant avec attention et émotion, compassion et patience, qui se baladent parfois dans les rues, serrent les mains des gens selon la coutume locale, vont à la boulangerie acheter du pain, renvoient une balle perdue à es enfants l'ayant frappée trop fort, ne peut être remise en cause que par la peur de l'inconnu, qui elle-même s'explique.

Mais il n'y a pas que cela, car une fois la mémoire approvisionnée de cette information, la peur s'évapore, et la raison prend son relais.
La raison, contrairement à l'idée idyllique qu'on s'en fait, n'est pas qu'une qualité indéniable dont l'absence peut s'avérer cruelle.
La raison peut elle-même être cruelle, car elle ne fait rien d'autre que de composer avec ce qui est connu, et (du coup) ne possède souvent même pas les qualités requises pour s'auto-suggérer d'augmenter sa connaissance afin de refaire le calcul du ratio raisonnable.
Elle est un peu paresseuse, la raison. Et le plus souvent, elle ne s'aperçoit même pas qu'elle a largué l'intelligence émotive et continue quand même de fonctionner en se croyant raisonnable.
Et ainsi, c'est la raison qui conçoit de toutes pièces les excuses pour ne pas évoluer, pour ne pas y aller, dans l'inconnu.

- Si on prend l'état épileptique dans lequel se trouve notre humanité arrivant en butée de ses croyances culturelles et jamais assez repensées, on en arrive « logiquement » à penser que ces extra-terrestres sont un danger et une menace.
Cela n'est pas infondé mais explorons ce thème :

Une menace pour qui ?
Les gens des autres planètes vivent-ils dans la terreur, « à la rue », sans capacité à s'organiser pour s'approvisionner en biens de première nécessité ? Sont-ils aussi stupides ?
Quelle serait notre appréciation d'observer ce que nous sommes ? Nous dirions « ce sont des sauvages ! Ils ne sont pas même civilisés ! (ces Aliènes) »
Ils vivent de façon aliénée en s'accrochant à des vulgaires croyances qui les empêchent de penser par eux-mêmes et qui leur porte gravement préjudice. Ils ne savent pas soupeser que pour un très faible effort mental ils pourraient obtenir de grands bénéfices !

Quand progressivement, poliment, délicatement, ceux qui ont déjà réglé ces blocages préhistoriques (par rapport à une vraie civilisation intégrée et interagissante en bonne entente avec les autres civilisations) rendront effective leur existence, aussitôt cela va poser des nouvelles questions, qui viendront s'ajouter à toutes celles que les humains n'arrivent déjà pas à résoudre.

Les pauvres, les affamés, les opprimés du monde entier vont se sentir libérés ! Ils vont se dire « ç'en est fini de la souffrance ! Ils vont nous aider, nous guider, et nous les aimons déjà ! ».
Mais par contre (là où je veux en venir!) il existe une infime minorité qui ne verra pas d'un bon oeil cette déclaration d'existence : ce sont les riches, les puissants, ceux qui jouent au Monopoly grandeur nature avec des humains, qui en sacrifient quelques millions par nécessité stratégique, et qui forment une société du secret en refusant de partager ce qu'ils croient savoir de peur d'y perdre leur statut illusoire de « supériorité ».

Car tout d'un coup, quand dans peu de temps on observera que les autres humains, nos frères galactiques, ceux de notre bras étoilé comme ceux du bras étoilé d'en face, manifestent leur simple existence, en se sentant obligés de la faire quand voir sans être vu deviendra malhonnête, aussitôt une somme invraisemblable de blocages sur lesquels la puissance du plus petit nombre prend appui, sauteront immédiatement.

Une menace ? Une menace pour les structures étatiques, une menace pour les multinationales, une menace pour les vendeurs d'argent, une menace pour les pollueurs, une menace pour les mafias, une menace pour les conspirateurs, une menace pour ceux qui avaient prévu des plans diaboliques et qui se sentaient prophétiques, une menace pour ceux qui jouissent du confort de leur puissance, etc etc...

Ils diront aux braves gens « regardez braves gens ! Cette menace va vous plonger dans la misère ! Parce que si c'est ça nous on arrête tout ! Prenez les armes à notre place et tirez en l'air dans tous les sens ! » Ils finiront leur discours par une pieuse prière « Que Dieu nous protège ! », comme s'ils pouvaient donner des ordres à Dieu.

Et soudain au moins un ou deux s'élèveront, et diront d'où vient vraiment la menace, celle qui nous freine et nous empêche de voir la réalité en face, et de vivre en paix.















8119