060723 3 min

C'était sous nos yeux et on n'a rien vu : la guerre est stupide !

w4lk60723

L'invasion du Liban par l'occupation Israélienne a forcé les populations à se déplacer sur leur territoire, de sorte que la frontière réelle entre Israël et le Liban soit ainsi retracée.

Depuis la nuit des temps les guerres étatiques ont ce même objet : gagner du territoire, voler des terres, faire déplacer et exterminer des populations.
Les raisons d'agir sont toutes différentes, y compris si elles sont, comme ici, dissimulée et l'objet de mensonges.

Mais si on se tient au discours officiel, la guerre lancée contre le Hezbollah, a entraîné finalement que l'ensemble de la population soit déplacée pour faire de la place sur le champ de guerre.

Mais cette analyse est encore tronquée, en fait le racisme des Israéliens leur procure de la joie dans les bombardements, car ils détestent les arabes, dont la vie est sans valeur à leurs yeux.

Mais ces bombardements ont soulevé une réaction incroyable : dans la population bombardée, il y avait en vérité des ressortissants de tous les pays, en vacances, ou habitants, et ce comme dans tous les pays du monde. En fait «un pays» ce n'est qu'une frontière légale, mais finalement en son sein, il y a «des» populations.

Dès lors s'est opéré le tri sélectif, ou nettoyage ethnique, et ce nettoyage ethnique n'a pas été fait directement pas Israël, autant qu'il n'a pas consisté comme d'habitude en l'élimination d'une ethnie.
Au contraire, il s'est agi, de la manière la plus stratégique et naturelle du monde, d'évacuer les non-libanais vers leurs pays respectifs, afin de les épargner des bombardements, laissant ainsi sur place les libanais seuls.

Et c'est cela qui est scandaleux ! c'est de n'avoir évacué que les non-libanais !
Alors qu'aucun secours n'est porté aux autres.

Tout ce dont les gouvernements occidentaux ont été capables, c'est de demander l'autorisation à l'envahisseur de bien vouloir laisser un couloir non bombardé afin de laisser passer les aides humanitaires.
Mais bien sûr ! ont-ils répondu. A part bien sûr les secours humanitaires venant des autres pays arabes, qui eux sont naturellement bombardés, avec leurs voitures neuves et blanches faciles à repérer.

C'est quand même effroyablement scandaleux, que la fureur d'un envahisseur soit si puissante et si déterminée, que les pays les plus puissants du monde n'ont pour seule objection que de demander une autorisation de livrer des vivres, à un peuple qu'ils n'ont trouvé aucun intérêt à vouloir évacuer.




L'ironie des expulsions des réfugiés politiques

Et pendant ce temps, la France expulse les étranger, les linabais au Liban, les chinois en Chine, les indiens en inde, les afghans en Afghanistan...

Comme promis, c'est au kärcher que le nettoyage ethnique a lieu.

Il y a quelques années, Sharon avait demandé à tous les juifs du monde de revenir à la maison en Israël, faisant suite à des faits-divers orchestrés de sorte qu'ils mettent en évidence un antisémitisme grandissant...

Bien qu'ayant à demi-mot consenti des excuses pour ces propos honteux, devant la pression, finalement son plan est à l'oeuvre, mais à une échelle bien plus vaste : dans tous les pays du monde, chacun est renvoyé chez soi.

On peut considérer cela comme une contre-réaction psychosociale à l'augmentation d'un pluralisme, dont la signification politique à long terme invalide le fait même qu'il y ait des frontières, dont l'utilité pourrait être la différence des prix qui permet les business les plus juteux, les multinationales embauchant dans les pays pauvres, et les pays pauvres devant le rester....

-8119