19/07/2006 2 min #2422

Dette odieuse (bande dessinée)

Dans de nombreux pays, une dictature a laissé en héritage une dette colossale. Cette dette odieuse, qui a servi à renforcer et à enrichir un régime despotique, n’a pas à être remboursée par les populations meurtries par ce même régime.

A travers 4 pays emblématiques, Frédéric Chauvreau et Damien Millet nous font suivre 4 destins pétris de révolte et d’espoir. Le vieux congolais, la danseuse indonésienne, la mère irakienne, le jeune argentin sont autant de témoins des ravages de la dette odieuse.

Depuis le début des années 1980, le mécanisme de la dette du Tiers Monde permet au Fonds monétaire international, à la Banque mondiale, aux entreprises multinationales et à quelques grandes puissances d’exercer une domination implacable sur l’économie mondiale, au détriment de milliards d’hommes et de femmes dont les droits fondamentaux sont bafoués. Dès lors, l’annulation totale et inconditionnelle de la dette du Tiers Monde constitue le premier pas indispensable vers la construction d’un monde soucieux d’égalité, de fraternité et de justice.

Pour la première fois, une bande dessinée présente un axe majeur de ce combat : la dette odieuse.

"DETTE ODIEUSE"
Par Frédéric Chauvreau et Damien Millet

Ed. CADTM/Syllepse
48 pages couleurs format A4
Prix : 9 euros
ISBN Syllepse : 2-84950-003-8
ISBN CADTM : 2-930443-02-2

cadtm.org

 commentaire