080825 5 min

Lettre ouverte au peuple d'Amérique FROM FRANCE, COUNTRY OF HUMAN RIGHTS, you understand ?

Admettons, pendant que les israéliens dégagent le terrain par un génocide afin de faire place à l'arrivée du Messie de ce nouveau bi-millénaire qui est sensé les féliciter pour cela, alors que s'il existe et si il n'est pas déjà enfermé à Guantanamo, il ne peut qu'avoir envie de leur botter les fesses, vous, votre mission consiste à élire un président des Etats-Unis.

Aussi réduite que soit votre responsabilité civique, aussi simple que soit ce geste, nous savons, nous peuple du Monde et entre autres, nous peuple des Droits de l'Homme, que vous serez dupés, comme d'habitude.

Bon, soyons simples, parlons un langage que l'enfant de cinq ans que vous êtes puisse comprendre : vous vous faites baiser la gueule à longueur d'année, et ces élections sont de la foutaise.
Parmi ceux qui voteront pour McCain, qui est une frite mal décongelée, il faut distinguer deux sortes d'américains : ceux qui ne feront pas exprès de voter pour lui, soit en ne comprenant pas sur quel bouton appuyer, soit parce que la machine décidera à votre place.
Par contre à ceux qui voteront sciemment pour le gars qui sent la mort, qui rit du mal qu'il fait et qui est incapable de faire une phrase, il ne restera aucune excuse devant Dieu de l'usage que vous faites de la démocratie que vous avez copiée sur nous.

Selon toute évidence, les deux élections de Bush étaient truquées et vous n'avez pas bronché une miette, car vous aviez peur des représailles de votre nouveau dictateur, ou que vous étiez trop fatigués après avoir fait cet effort d'appuyer sur un bouton.

Celle-là le sera aussi, grâce à des méthodes tellement compliquées que c'est même pas la peine de vous l'expliquer, sinon vous arrêteriez de lire ceci.

Il faut que vous sachiez que le monde ne sera pas d'accord avec votre vision autiste, égoïste, et arriérée, d'autant plus que c'est Le Monde qui souffrira le plus de votre choix, à part vous-mêmes évidemment, mais vous avez l'air d'aimer ça alors ça n'entre pas en ligne de compte.

C'est clair que c'est pas en faveur du Black que la fraude aura lieu, surtout qu'il a déjà épuisé son heure de gloire, mais en faveur du vieux crétin qui aurait rêvé d'être un militaire pour aller mitrailler à tout-va des gens lui-même.

C'est clair aussi que, quoi qu'il arrive même si le vieux chnoque a une attaque cardiaque quand on lui annonce qu'il a gagné, et qu'on le remplace par le fils de Bush à la dernière minute, ou quoi qu'il arrive de stupide et d'assez Hollywoodien (saint-bois en français) pour vous berner, que de toutes façon les plans politiques que vous et nous subiront ont déjà été tracés, et que peu importe qui est le boss de la maison Blanche, car véritablement n'importe quel crétin peut faire ce job stupide, et qu'il ne décide rien, il ne fait que trouver des excuses devant les caméras.

Il faut bien que vous compreniez, on aime bien les Simpson, c'est très comique, on aime bien vos séries TV qu'on n'a plus jamais envie de revoir une fois qu'on les connaît, OK, mais que si c'est la frite McCain qui est élu, on considérera que vous le faites exprès et que ce n'est plus de la bêtise ou de la manipulation, parce qu'après 2 fois Bush si vous ajoutez du McCain, voyez-vous, le monde considérera ceci comme une déclaration de guerre.

On sait tous que la plupart des attentats terroristes qui ont lieu à travers le monde sont le fait de la CIA, y compris ceux du nine-eleven (in english in the texte) et que vous avez l'air de trouver cela normal.
Mais au bout d'un moment il y en a marre.

Alors vous vous dites « Ils sont fous ces français, eux aussi sont sous la coupe de la CIA avec leur nabot de Sarközy, qui est un immigré qui fait la chasse aux autres immigrés », mais imaginez qu'on règle ce problème* alors tout d'un coup vous vous retrouverez vraiment tous seuls face à vos responsabilité, et face à la guerre que vous aurez déclarée au monde entier.

Ça veut dire que tout se paye, ça vous devriez le savoir quand même.

Fin du message.

(*) annexe : comment foutre un président inapte à la Seine :
Tout d'abord prenez un million de parisiens qui décident simultanément de sortir dans les rues de Paris, comme quand il y a un match de foot, entre 18 heures et 22 heures, c'est à dire sans empiéter sur la journée de travail.
Dirigez-les vers le palais de l'Elysée, donnez un susucre aux gardiens pour leur expliquer qu'ils peuvent rien faire et que c'est pas leur intérêt de bouger le petit doigt, montez l'escalier en masse, et s'emparer du corps fragile et léger du petit président, puis le transporter jusqu'à la Seine, où il goûtera la température de l'eau.
Ensuite, saupoudrez de quelques ordures ménagères, balancez un article de la constitution qui stipule qu'on a le droit de virer un président pour incompétence et dont on ne veut plus, selon le contrat légal de rétractation après achat, et enfin, filer leur bonus en cash à tous les policiers qui nous auront facilité la tâche.
Après, rentrer à la maison tranquillement pour regarder la deuxième partie de soirée à la télé, ou faire la teuf au choix.

Named 8119 (eight eleven nine)