060709

Constitution d’un Comité départemental dénommé « Comité Unitaire Antilibéral Hérault

nous voulons gagner, pas nous contenter de témoigner

La campagne référendaire a permis un large rassemblement de toutes les sensibilités qui se réclamaient de l’antilibéralisme : courants et forces politiques, mais aussi forces syndicales, associatives, citoyens. L’élément déclencheur a été l’appel des 200, un appel de personnalités plurielles. Bien sûr, les organisations ont pleinement joué leur rôle, le PCF était la force la plus nombreuse. Mais les gens ont pu s’engager dans cette dynamique parce qu’ils n’ont pas eu à choisir de se rallier à telle ou telle sensibilité politique. Dans la campagne qui s’annonce nous avons la même nécessité. La charte antilibérale des collectifs du 29 mai fournit un socle pour construire une synthèse politique. Et nous voulons gagner, pas nous contenter de témoigner. En tenant compte de l’expérience, nous voulons concrétiser ce rassemblement dans des porte-paroles pluriels et dans un nom sur un bulletin de vote.

De : claude debons

samedi 8 juillet 2006

bellaciao.org

 commentaire