06/04/2008 2 min #16051

1000 soldats de feu.

1000 clients pour la psychopathologie.
Hé les gars, vous savez le pourcentage de gars qui ne reviennent pas, physiquement, ou mentalement ?
je crois que le sous-but de l'opération est, selon la loi de la nature, augmenter le nombre de personnes qui « n'en reviennent pas », d'atteindre le quota d'atonicité qu'est sensée provoquer, naturellement, une politique portifère.
C'est parce que trop peu de gens « n'en reviennent pas d'une telle horreur », qui est dialectique, que les soldats de feu sont conçus. Pour faire ce travail qui consiste à être extrêmement choqué, jusqu'à en devenir dingue, jusqu'à commettre des crimes de folie.
J'entends l'esprit militaire se dire, dans le délire d'un soupir, que finalement le père Sarközy justifie leur raison d'être : l'action.
Même si on sait intimement que cette « action » est toujours déplorable, il faut bien des gens d'armes pour la faire.
Les choses sont ainsi faite, et d'ailleurs donc, de leur point de vue, tout est normal.
Allons à la guerre tous ensemble, l'alliance des pays riches qui veulent que les pauvres soient moins moches.
Les pauvres vont voir des soldtats, et leur demanderont « vous venez d'où ? » - De France. - Ah ! Oui, le pays de l'Amour et des Droits de l'Homme. - C'est ça, exact, d'ailleurs tiens, jte mitraille la gueule.

 commentaire