Le gouvernement palestinien à Ramallah réduit les allocations versées aux martyrs et aux détenus

11-02-2019 ism-france.org 3 min #152034

Par albawaba.com
08.02.2019 - Daoud Shihab, porte-parole du mouvement du Jihad islamique, a déclaré : "Réduire les allocations versées aux familles des martyrs, prisonniers, anciens prisonniers et fonctionnaires [à Gaza] est un crime contre le pays et la cause palestiniens".

Le jeune martyr Hassan Iyad Shalabi, 14 ans, assassiné par les forces d'occupation à l'est de Khan Younis (Gaza) le 8 février 2019
Lors d'une conférence de presse conjointe organisée par plusieurs factions palestiniennes (et qui s'est tenue près du domicile du président Mahmoud Abbas à Gaza-ville), Shihab a déclaré : "Nos prisonniers [dans les prisons israéliennes] ne devraient pas être exploités pour marquer des points politiques."

La décision de Ramallah de réduire les allocations versées aux familles des prisonniers et des martyrs, a-t-il ajouté, "vise spécifiquement le peuple palestinien et son combat contre l'occupation".

Les dirigeants d'autres factions qui ont assisté à la conférence de presse de jeudi ont exigé que la décision soit inversée "dans la mesure où elle contredit les principes les plus élémentaires et l'éthique du peuple palestinien".

Par ailleurs, l'ONG palestinienne Al-Dameer pour les droits de l'homme a rapporté jeudi que Ramallah avait également coupé les salaires de plus de 5.000 fonctionnaires dans la bande de Gaza dirigée par le Hamas.

Selon l'ONG, la mesure a été prise en fonction des "affiliations politiques" des fonctionnaires visés - une référence au lien que beaucoup d'entre eux ont avec le Hamas.

Ramallah, pour sa part, n'a pas encore publié de déclaration sur les indemnités et les réductions salariales annoncées.

Source :  albawaba.com

Traduction : MR pour ISM

 ism-france.org

 Proposer une solution