Usa : lourde sanction pour Teva dans une affaire de fraude sur les prix (vidéo)

14-01-2019 europalestine.com #150749

Le laboratoire pharmaceutique israélien Teva, une nouvelle fois accusé de fraude sur ses prix, vient d'accepter le versement de quelque 135 millions de dollars (118 millions d'euros) aux autorités de l'Etat de l'Illinois (région de Chicago, Etats-Unis), pour échapper à un procès pénal.

Avec d'autres fabricants de génériques, ce représentant outre-Atlantique du régime d'apartheid était accusé d'avoir surfacturé ses médicaments de prescription, au détriment de Medicaid, le système de prise en charge des populations les plus pauvres.

Deux autres procédures judiciaires visent actuellement aux Etats-Unis le laboratoire. Elles pourraient avoir des conséquences financières au moins aussi importantes, selon le quotidien Haaretz.

La première concerne également le système Medicaid, dans l'Etat de l'Ohio, où Teva est soupçonné d'avoir surfacturé ses ventes d'opiacés. L'autre accuse le laboratoire de conspiration avec 17 autres fabricants pour se partager les marchés de quelque 300 spécialités pharmaceutiques.
En 2016, la filiale états-unienne du groupe avec déjà été punie d'une amende d'un demi-milliard de dollars dans une affaire de corruption de médecins et de fonctionnaires.

La vidéo ci-dessous (en anglais), rappelle que Teva profite directement des crimes de l'apartheid à l'encontre du peuple palestinien.

Teva est également présent en France, et comme nous avons déjà eu l'occasion de le souligner, nul consommateur n'est tenu d'acheter les produits de ce fabricant.

« Chez le pharmacien : TEVA, j'en veux pas ! »

Source :  haaretz.com

CAPJPO-EuroPalestine

 europalestine.com

 Ajouter un commentaire