Haley: Le gouvernement et le prince héritier saoudiens responsables du meurtre de Khashoggi

12-12-2018 5 articles aa.com.tr 2 min #149536

AA / Washington / Umar Farooq

L'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, a fait porter la responsabilité du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi au gouvernement saoudien et à Mohammed bin Salman en sa qualité de chef de ce gouvernement.

"Je pense que nous devons avoir une conversation sérieuse et dure avec les Saoudiens pour leur faire savoir que nous ne tolérerons pas cela, nous ne vous donnerons pas de laissez-passer, et ne recommencez pas", a déclaré Haley, mercredi, dans un entretien avec sur la chaîne américaine "NBC".

"C'était le gouvernement saoudien, et MBS est le chef du gouvernement saoudien", a déclaré Haley à NBC, évoquant le prince héritier Mohammed bin Salman par ses initiales. "Ils sont donc tous responsables et ils ne recevront pas de laissez-passer, pas un individu, pas le gouvernement - ils ne recevront pas de laissez-passer", a-t-elle insisté.

C'est la première interview que Haley fait depuis l'annonce de sa décision de quitter son poste d'ici la fin de l'année.

Khashoggi, journaliste et chroniqueur saoudien du "Washington Post", a été porté disparu après son entrée au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul le 2 octobre.

Après avoir d'abord annoncé qu'il avait quitté le consulat vivant, des semaines plus tard, l'Arabie saoudite a reconnu son meurtre.

 aa.com.tr

 Ajouter un commentaire

Articles associés plus récents en premier
16-12-2018 entelekheia.fr 18 min #149697

Les Usa contre Mbs : pourquoi tant de haine ?

Beaucoup de très, très gros intérêts occidentaux veulent voir partir le prince héritier saoudien MBS, que chacun dans le peuple s'accorde à traiter de criminel, principalement à cause de sa guerre contre le Yémen ; une guerre, ou plutôt un massacre qui paradoxalement, n'avait pas l'air de déranger grand-monde parmi nos « élites », toutes à leur enthousiasme sur leurs ventes d'armes à ce royaume pétrolifère à qui toutes les atrocités semblaient permises - jusqu'à ce qu'abruptement, elles s'indignent en chœur de l'assassinat d'un vague collaborateur du Washington Post, Jamal Khashoggi.

14-12-2018 europalestine.com 2 min #149636

Le sénat étatsunien vote contre le soutien Us à l'Arabie Saoudite

Un vote historique ce jeudi au sénat américain qui a voté par 54 voix contre 41 l'arrêt du soutien à l'Arabie Saoudite en raison de sa guerre contre le Yemen.

Nos ami(e)s de Codepink se félicitent de ce vote contre la politique de Trump.

Les sénateurs ont également estimé dans leur majorité que Mohammed ben Salmane est responsable du meurtre de Jamal Khashoggi.

Même des Républicains ont voté cette résolution, en soulignant que la guerre saoudienne contre le Yémen, soutenue par les USA, a causé la mort de plus de 60.000 depuis 2015.

14-12-2018 dedefensa.org 13 min #149633

La terrible vindicte du Sénat contre Mbs

Le Sénat n'a pas reculé, ni tempéré aucunement ses "bonnes résolutions". Les vieux briscards habitués des couloirs absolument corrompus de Washington D.C., type House of Cards plutôt que "D.C.-la-folle", constatent ce fait extraordinaire que le très-puissant lobby saoudien, - sans doute l'incontestable second après l'intouchable The Lobby (israélien), - n'a rien pu faire malgré ses dizaines de $millions "investis" dans cette affaire contre la vague vertueuse qui a emporté les sénateurs.

 Se réfère à :

 Référencé par :