Notre seule revendication : le référendum d'initiative citoyenne

10-12-2018 42 articles article3.fr 5 min #149410

Cette proposition de loi constitutionnelle vise à réviser la Constitution de la Ve République. Consultez-la pour comprendre ce que nos changements apportent au texte actuellement en vigueur.

Le droit constitutionnel impose des contraintes et nécessite une grande rigueur dans la formulation des articles. Nous avons élaboré notre proposition avec le concours de professeurs de droit constitutionnel.

Article 1

L'article 3 de la Constitution est ainsi modifié : le point final du premier alinéa est remplacé par « d'initiative citoyenne, en toutes matières y compris constitutionnelle et de ratification des traités ; cet article ne peut être modifié que par voie référendaire. ».

Article 2

Les articles 11, 24, 39, 60 et 89 sont modifiés pour prendre en compte la nouvelle rédaction de l'article 3.

L'article 11 est supprimé.

Le premier alinéa de l'article 24 est ainsi modifié : « La loi est votée par le Parlement ou par référendum d'initiative citoyenne. Le Parlement contrôle l'action du Gouvernement. Il évalue les politiques publiques. ».

Le premier alinéa de l'article 39 est ainsi modifié : « L'initiative des lois appartient concurremment au Premier ministre, aux membres du Parlement et aux citoyens. ».

L'article 60 est ainsi modifié : « Le Conseil Constitutionnel veille à la régularité des opérations de référendum prévues aux articles 3 et 89 et au titre XV. Il en proclame les résultats. ».

L'article 89 est remplacé par : « L'initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment au Président de la République sur proposition du Premier ministre, aux membres du Parlement et aux citoyens.

Le projet ou la proposition de révision doit être examiné dans les conditions de délai fixées au troisième alinéa de l'article 42 et voté par les deux assemblées en termes identiques. La révision est définitive après avoir été approuvée par référendum.

Toutefois, le projet de révision n'est pas présenté au référendum lorsque le Président de la République décide de le soumettre au Parlement convoqué en Congrès ; dans ce cas, le projet de révision n'est approuvé que s'il réunit la majorité des trois cinquièmes des suffrages exprimés. Le bureau du Congrès est celui de l'Assemblée nationale.

L'initiative citoyenne de révision de la Constitution est définitive si elle a obtenu lors de la consultation la majorité des trois cinquième des suffrages exprimés.

Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu'il est porté atteinte à l'intégrité du territoire.

La forme républicaine du Gouvernement ne peut faire l'objet d'une révision. ».

Article 3

Les articles de la Constitution, dans leur rédaction résultant de la présente loi constitutionnelle, entrent en vigueur dans les conditions fixées par la loi organique nécessaire à leur application.

Article 4

Si les articles de la Constitution ne sont pas entrés en vigueur dans les modalités fixées par l'article 3 dans les six mois suivant la promulgation de cette loi constitutionnelle ou la dernière dissolution de l'Assemblée nationale, l'Assemblée nationale est dissoute ; les élections générales ont lieu vingt jours au moins et quarante jours au plus après la dissolution.

Justification de cette formulation

  • Le domaine constitutionnel ne doit pas être exclu du champ d'application du référendum d'initiative citoyenne. Comme le précise l'article 28 de la Constitution de 1793 : « Un peuple a toujours le droit de revoir, de réformer et de changer sa Constitution, une génération ne peut assujettir à ses lois les générations futures ». De même, les traités, qui impliquent souvent des transferts de souveraineté, doivent pouvoir faire l'objet d'un référendum d'initiative citoyenne.
  • Il est prévu que l'article 3 ne puisse être modifié que par voie référendaire afin d'éviter qu'un vote du Congrès ne puisse retirer le référendum d'initiative citoyenne de la Constitution.
  • Des élections anticipées sont prévues si la loi organique n'est pas promulguée 6 mois après l'adoption du nouvel article 3. En effet, il est prudent de le préciser puisqu'on a vu que l'article 11 de la Constitution voté en juillet 2008, n'était toujours pas en vigueur en septembre 2013, la loi organique annoncée n'ayant toujours pas été adoptée plus de 5 ans après ! La procédure instaurée par le nouvel article 11 introduit un référendum exclusivement d'initiative parlementaire, même s'il est souvent qualifié mensongèrement de « référendum d'initiative populaire » ou « d'initiative partagée » ; de plus, son organisation n'est pas automatique et dépend du bon vouloir du gouvernement et de sa majorité.
  • Les modalités d'application ne sont pas précisées afin de ne pas affaiblir le soutien massif de nos concitoyens au principe du référendum d'initiative citoyenne (82 à 88 % des Français y sont favorables). Il appartiendra aux parlementaires d'en préciser les modalités dans une loi organique, le peuple pouvant revenir sur ces modalités s'il les jugeait inadéquates.

 article3.fr

 Ajouter un commentaire
newsnet 18/12/10 13:56

dans l'art. 2 si l'art.11 est supprimé pas la peine de demander qu'il soit modifié


Articles associés plus récents en premier
22-01-2019 c6r.org 10 min #151110

Résoudre la crise par référendum ? par Paul Alliès, président de la Convention pour la 6° République (C6r)

Résoudre la crise par référendum ? par Paul Alliès, président de la Convention pour la 6° République (C6R)

jeudi 10 janvier 2019, par  Bernard VIVIEN

A quelles conditions un référendum à choix multiples qui concluerait un débat national pourrait être une sortie de crise ? C'est ce qu'analyse dans un billet paru le 6 janvier 2019 sur son blog "Une autre République est possible" (sur Mediapart) Paul Alliès qui rappelle à cette occasion les articles de la Constitution permettant de mettre en œuvre un tel référendum ainsi que la portée non significative (euphémisme) des dispositions prévues pour la révision constitutionnelle qui s'était enlisée depuis le mouvement des Gilets Jaunes.

18-01-2019 les-crises.fr 8 min #150930

Est il vrai que le référendum d'initiative populaire aux Pays-Bas a été supprimé ? Par Jacques Pezet

Source :  Libération, Jacques Pezet, 15-03-2018

Question posée par le 13/03/2018

Bonjour,

Depuis le 1er juillet 2015, les citoyens néerlandais ont le droit de demander à ce qu'un référendum consultatif, c'est à dire non-contraignant, soit organisé pour pouvoir donner leur avis sur  certaines lois dans un délai de six mois après leur adoption ou pour les ratifications de traités concernant les Pays-Bas.

18-01-2019 reporterre.net #150912

En quoi consiste la Marche pour le Référendum d'initiative citoyenne ?

Paul est l'un des organisateurs de la Marche pour le Référendum d'Initiative Citoyenne, qui atteindra Paris le 20 janvier.

Parti des quatre coins de la France, le mouvement porte le RIC, les revendications des Gilets jaunes, et dénonce la violence d'État. Une fois arrivés à Paris, ils tiendront un « grand débat citoyen ».

 reporterre.net

17-01-2019 mondialisation.ca 12 min #150868

Gilets-Jaunes - Le travail constituant

Emmanuel Macron a envoyé sa lettre aux Français, dans laquelle il prend bien des précautions, évitant tout engagement qui pourrait l'entraîner dans une direction qui échapperait très vite à son contrôle. La sincérité du locataire de l'Elysée est sans doute réelle, globalement, mais le problème n'est pas là. Un petit nombre de Français, dont lui-même, raisonne à l'intérieur de principes qui entraînent avec eux une logique incompatible avec celle du regard porté par le plus grand nombre sur la vie réelle.

13-01-2019 les-crises.fr 109 min #150723

Le référendum d'initiative populaire : un trait méconnu du génie de Condorcet

Source :  cairn.info, Anne-Cécile Mercier, 01-12-2008

L'Histoire façonne les renommées selon une alchimie bien mystérieuse. Celle de Condorcet ne rend pas justice au caractère visionnaire de son œuvre. Bien que faisant la liaison entre les Lumières et la Révolution, son nom n'évoque ni celui d'un éminent philosophe, ni celui d'un politique influent.

11-01-2019 les-crises.fr 2 min #150633

Prenons le pouvoir : Un Ric pour renforcer notre démocratie ! Par Olivier Berruyer

10-01-2019 les-crises.fr 2 min #150586

Ric : Peut-on faire confiance au peuple ? Avec Olivier Berruyer

09-01-2019 bastamag.net 22 min #150552

Référendum citoyen, rôle du parlement, pouvoirs du président : quelle réforme des institutions ?

Nous sommes le 6 juin 2018, dans la salle Lamartine de l'Assemblée nationale. La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, présente à une quarantaine de députés le projet du gouvernement pour une réforme de la constitution. « Ce projet de révision constitutionnelle est d'une grande ampleur et d'une réelle ambition, s'enthousiasme la ministre. Jamais depuis 1958 un texte d'une telle envergure n'avait été soumis au Parlement » [1].

08-01-2019 legrandsoir.info 32 min #150524

« Les Gilets Jaunes constituants lancent un appel à toute l'humanité. »

Etienne CHOUARD

Mohsen Abdelmoumen : Dans votre livre manifeste très percutant «  Nous ne sommes pas en démocratie ! », vous faites un constat pertinent. N'est-ce pas plutôt une ploutocratie ?

Etienne Chouard : Oui, tout-à-fait. Nous sommes en ploutocratie et cela depuis deux cents ans, depuis les révolutions anglaise, américaine, française, depuis l'avènement du gouvernement représentatif qui désigne les acteurs politiques par la procédure de l'élection parmi des candidats qu'on peut aider.

08-01-2019 francais.rt.com 6 min #150522

Acte 9 : qu'est-ce-que le «référendum des percepteurs» proposé par certains Gilets jaunes ? (Videos)

© Zakaria Abdelkafi Source: AFP

Des Gilets jaunes, comme Maxime Nicolle alias «Fly Rider», appellent à un «référendum des percepteurs» le 12 janvier en retirant du liquide de son compte bancaire. Une initiative à laquelle tout le monde peut participer, Gilet jaune ou non.

Quelle forme prendra l'acte 9 de la mobilisation des Gilets jaunes ? En sus des  occupations classiques de rond-points et des manifestations dans la rue, une nouvelle façon de montrer son soutien au mouvement a émergé sur Facebook.

07-01-2019 francais.rt.com 6 min #150483

«Tout le monde est capable d'écrire un Ric» : à Montpellier, des Gilets jaunes s'attèlent à la tâche

© LOIC VENANCE Source: AFP

Depuis maintenant plusieurs semaines, des Gilets jaunes défendent un RIC «en toutes matières». Tandis que des ateliers citoyens fleurissent sur les ronds-points de France, des Gilets jaunes en ont tenu un en début d'année à Montpellier.

Conditions de déclenchement d'un  référendum d'initiative citoyenne (RIC), définition de ses champs d'application ou encore réflexion sur les futures instances citoyennes chargées de son contrôle : les idées n'ont pas tardé à surgir sur le papier, ce 3 janvier, lors d'une réunion de Gilets jaunes à Montpellier.

06-01-2019 lesakerfrancophone.fr 9 min #150415

Étienne Chouard: «Évidemment que nous ne sommes pas en démocratie!»

Par Jean-Baptiste Mendès - Le 3 janvier 2019 -  Sputnik News

Est-ce le Grand Soir pour les Gilets Jaunes? Le RIC, dont il est l'un des promoteurs, est-il la solution miracle pour sauver la démocratie représentative? Les accusations de complotisme? Le professeur d'économie et de droit, militant et blogueur politique, Étienne Chouard a longuement répondu aux questions de Sputnik.

04-01-2019 ruptures-presse.fr 5 min #150340

Gilets jaunes, Macron, Union européenne, médias mainstream... L'entretien avec Étienne Chouard

Le mouvement des Gilets jaunes a éclaté mi-novembre 2018. Parti à l'origine de la colère contre une taxe écologique supplémentaire sur les carburants, cette mobilisation, totalement inédite et remarquablement déterminée, a très vite associé les exigences sociales et démocratiques.

En haut de la liste des revendications prioritaires des Gilets jaunes, figure en particulier le Référendum d'initiative citoyenne (RIC), une idée qu'Étienne Chouard, professeur d'économie et de droit, a largement contribué à populariser.

03-01-2019 2 articles investigaction.net 2 min #150304

Michel Collon interroge Etienne Chouard : Gilets jaunes, référendum citoyen, Soral, médias

02-01-2019 francais.rt.com 5 min #150280

80% des Français seraient favorables à l'utilisation du Ric pour proposer une loi, selon un sondage

© Jean-François Monier Source: AFP

Le référendum d'initiative citoyenne, devenu la pierre angulaire de la contestation des Gilets jaunes, serait plébiscité par 80% des Français, selon un sondage. Les sympathisants du RN et de LFI seraient les plus enclins à sa mise en place.

Plus de sept semaines  après le début du mouvement des Gilets jaunes, quid de l'approbation des Français envers une des propositions phare de cette contestation inédite ?

01-01-2019 mondialisation.ca 25 min #150239

Les Gilets-Jaunes provoquent la restauration de la Constitution

Le premier ennemi du peuple c'est un État qui se croit tout permis parce qu'il pense qu'il détient un pouvoir qu'il s'est attribué mais que jamais personne ne lui a donné. Le second ennemi du peuple c'est le même État qui veut faire croire qu'il est innocent. Le troisième ennemi du peuple, c'est l'État qui, se croyant ou se considérant innocent, pense que le peuple ne peut en aucun cas se permettre une incroyance en cette innocence.

31-12-2018 francais.rt.com 5 min #150225

Départ de Macron, Ric, Frexit... La méthode pour ne pas «se faire arnaquer», selon un Youtubeur

© YouTube : Trouble Fait

Simultanément aux actions de terrain, le mouvement des Gilets jaunes n'échappe pas aux réseaux sociaux. Parmi les récentes vidéos consacrées à la mobilisation, celle du YouTubeur Trouble Fait, propose une méthode «pour tout changer», en cinq étapes.

Le 29 décembre, le YouTubeur  Trouble Fait, spécialisé dans des décryptages long-format d'actualités françaises et internationales, a publié une vidéo (visionnée plus de 50 000 fois sur YouTube dans les premières 24 heures) à travers laquelle il revient sur la mobilisation des Gilets jaunes et plus particulièrement sur la tournure que pourraient prendre, selon lui, les événements.

30-12-2018 legrandsoir.info 11 min #150197

Du référendum populaire

Kaddour Naïmi

Le mouvement des Gilets jaunes en France vient de remettre à l'ordre du jour l'idée de référendum d'initiative citoyenne (RIC). Examinons quelques aspects.

Objections et réponses.

Objection 1. Avec ce genre de référendum, il suffirait qu'un chef d'État prenne une décision anti-populaire, et la voilà contestée, sinon lui-même comme chef d'État, par un référendum.

 Référencé par :