Marchons sur la tête des rois

08-12-2018 tlaxcala-int.org 5 min #149333

Various Authors - Autores varios - Auteurs divers- AAVV-d.a.

Les 1 % les plus riches émettent plus de 200 tonnes de gaz à effet de serre par an, contre 6 par personne en moyenne. Les riches détruisent la planète, sont arrogants, voraces et dangereux. Leur mode de consommation et leur civilisation, fondée sur la division du travail, la hiérarchisation, le capitalisme et l'industrialisation de la production, ne fonctionnent qu'en écrasant 99 % des êtres vivants

Leur civilisation est cancérigène :

un­ homme sur trois meurt d'un cancer ;

les substances toxiques sont dans l'air que nous respirons, dans nos assiettes, dans nos maisons, dans le lait maternel ;

amiante, pesticides, déchets radioactifs, PVC, ondes électroma-gnétiques, autant de rayonnements et substances mortels pour nous et nos enfants ;

Leur civilisation détruit notre environnement :

90 % des grands poissons ont disparu des océans ;

97 % des forêts ont été détruites ;

70 % des insectes ont disparu ;

plus de 200 espèces s'éteignent chaque jour ;

continent­ en plastique, urbanisation, déchets nucléaires, OGM.

Leur civilisation asservit tous les vivants :

45 millions d'esclaves dans le monde, plus que jamais dans l'his-toire : prostitution, pornographie, esclaves domestiques, enfants­ soldats ;

la­ dictature du productivisme et de la croissance nous oblige à produire toujours plus et sans fin des produits inutiles et nocifs ;

nous­ sommes esclaves du salariat, de l'industrie, de l'exploitation pétrolière, de la violence militaire et patriarcale, au profit des psy-chopathes qui gouvernent ;

les­ crédits à la consommation créent l'argent virtuel qui permet aux riches de nous asservir pour mieux exterminer le vivant ;

la compétition mondiale est une stratégie des élites apatrides pour nous dresser les uns contre les autres.

LEUR CIVILISATION TUE

Suicide au travail, précarité, cancers, guerres...

Les exploiteurs font en sorte que les exploités se posent eux-mêmes leurs propres chaînes. Libérons-nous­ de la dictature de la croissance et du pouvoir d'achat, émancipons-nous­ d'une idéologie qui nous asservit dès l'enfance.

La disparition des ressources de première nécessité a déjà commencé : l'eau se raréfie, l'air est cancérigène, les sols sont stériles, les pollinisateurs disparaissent. Les riches le savent mais s'en foutent. Ils comptent sur les forces de l'ordre et l'armée pour protéger leurs privilèges. La précarisation de la majorité les enrichit et leur donne toujours plus de pouvoir. L'élite n'a pas de patrie : elle est unie contre le peuple.

Il est donc urgent de lutter contre les destructions écologiques et sociales en cours en développant et partageant une culture de résistance efficace : multiplication des ZAD, blocages, sabotages, déman-tèlement des infrastructures...

pratiquons une démocratie directe par des assemblées populaires, reprenons notre pouvoir décisionnaire et œuvrons pour notre émancipation, le futur de nos enfants, la vie...

NOUS N'AVONS QU'UNE SEULE TERRE!

 partage­-le.com -  deepgreenresistance.fr -  editionslibre.org

Téléchargez le pdf pour l'imprimer

Courtesy of  DGR France
Source:  deepgreenresistance.fr
Publication date of original article: 07/12/2018

 tlaxcala-int.org

 Ajouter un commentaire