«Intolérable» : les images d'une arrestation de lycéens à Mantes-la-Jolie font scandale (Videos)

07-12-2018 5 articles reseauinternational.net 7 min #149305

Agenouillés mains derrière la tête, en rang : l’arrestation filmée de dizaines de lycéens à Mantes-la-Jolie a déclenché un tollé sur la toile, certains politiques jugeant la scène «insoutenable». La journée de mobilisation a été émaillée d’incidents.

Mains derrière la tête, collés au mur pour certains, en rang et entouré de nombreux policiers : des dizaines de lycéens ont été arrêtés à Mantes-la-Jolie ce 6 décembre, jour d’une  mobilisation étudiante émaillée de violents incidents en France. Les images de cette interpellation pour «participation à un attroupement armé» ont rapidement fait le tour des réseaux sociaux, cumulant des centaines de milliers de vues.

Plusieurs commentateurs se sont dit choqués par la scène, estimant notamment, à l’instar de l’ex-insoumis Djordje Kuzmanovic : «Les 145 lycéens arrêtés de Mantes-la-Jolie sont traités comme s’ils allaient être exécutés. Macron pète les plombs !»

D'autres images de l'interpellation de dizaines de lycéens, aujourd'hui à Mantes-la-Jolie.
video.twimg.com
Les 145 lycéens arrêtés de Mantes-la-Jolie sont traités comme s’ils allaient être exécutés

Le secrétaire national du PCF Fabien Roussel a pour sa part évoqué des «images insoutenables», alors que l’écologiste  Cécile Duflot a jugé la scène «simplement intolérable».

 CIPIDF06/12/2018 14:58:45 275 437  3151/1719
Assis par terre.
Les mains sur la tête. Face au mur.
1 Lycée. 140 interpellations.
Mantes la Jolie. 2018.
Répression du Mouvement Lycéen.
Violences et humiliations policières et politiques.

«Que penser d’un pouvoir qui traite ainsi sa jeunesse? Qu’il ne tient que par la force des matraques. Qu’il n a plus d’avenir. Qu’il est à l’agonie», a écrit le député François Ruffin.

On ignore pour l’heure qui est l’auteur de la vidéo.

Wallah juste après sa ya eu 150 interpellations à Mantes-la-Jolie
video.twimg.com

Pour la seule journée du 6 décembre, plus de 700 lycéens ont été interpellés en France le 6 décembre. La mobilisation a été marquée une nouvelle fois par des incidents parfois violents, avec notamment des jets de projectiles, de cocktails Molotov, ou encore des incendies de voitures. Près de 280 établissements scolaires ont été perturbés, dont 45 ont été bloqués.

A Mantes-la-Jolie en particulier, deux voitures avaient été incendiées durant la nuit à proximité du lycée Saint-Exupéry. Des heurts avaient éclaté avec la police. Le commissaire de la ville, a expliqué vouloir  «interrompre un processus incontrôlé».

 afpfr06/12/2018 16:41:00 162 253  3120186/1417
Après de nouvelles émeutes près du lycée Saint-Exupéry à Mantes-la-Jolie, où deux voitures ont été incendiées, la police interpelle 146 personnes #AFP

source: francais.rt.com

 reseauinternational.net

 Ajouter un commentaire

Articles associés plus récents en premier
08-12-2018 ldh-france.org 2 min #149340

Mantes-la-Jolie : la puissance de l'Etat s'affirme par sa maîtrise et non par l'humiliation

Communiqué LDH

Des vidéos montrant plus d'une centaine de mineurs, pour beaucoup lycéens, à Mantes-la-Jolie, agenouillés, face contre un mur, certains les mains sur la tête, humiliés par des policiers, sont insupportables et ont profondément choqué.

Au-delà de l'indignité d'un tel comportement de représentants des forces de l'ordre, la Ligue des droits de l'Homme (LDH) dénonce ces agissements illégaux, en violation de l'ordonnance du 2 février 1945 sur les mineurs et des garanties accordées à toute personne interpellée.

07-12-2018 vududroit.com 10 min #149328

Mantes la Jolie : Castaner et Belloubet duettistes de la honte

L'adage selon lequel le diable se niche dans les détails se vérifie toujours.  L'affaire des lycéens de Mantes-la-Jolie objets d'une arrestation de masse, pour être entreposés ensuite à genoux et menottés dans le dos pour les uns et mains sur la tête pour les autres agit comme un révélateur.

07-12-2018 europalestine.com 5 min #149320

Stop aux violences policières et aux méthodes fascistes !

Après la vidéo scandaleuse des lycéens de Mantes la Jolie agenouillés dehors et mains sur la tête, comme pour être fusillés, et nargués par des policiers*, le comportement policier au lycée Utrillo de Stains constitue une autre provocation inacceptable.

 Mantes-la-Jolie : images choquantes de lycéens interpellés par la police

Communiqué des personnels du lycée Maurice Utrillo de Stains suite aux incidents du jeudi 6 décembre 2018.

Ce matin, à 7h30, comme depuis plusieurs jours maintenant, les élèves du lycée Utrillo ont bloqué l'accès à l'entrée de l'établissement.

07-12-2018 bastamag.net 20 min #149312

Une répression massive, à coups de flashball, provoque des blessés graves chez les lycéens

Depuis le début de la semaine, les forces de l'ordre répriment avec une grande violence la mobilisation des lycéens, qui ont fait leur retour dans la rue contre le système Parcoursup et la réforme du baccalauréat. Un passage en revue de la presse locale et nationale montre notamment que le flashball, une arme dite « à létalité réduite », a été utilisé face aux adolescents aux quatre coins du pays, entraînant de nombreuses blessures dont au moins trois graves.