Bin Salman aimerait que Trump précise combien de meurtres de journalistes il lui reste

06-12-2018 lesakerfrancophone.fr 3 min #149262

Le 23 novembre 2018 - Source  The Postillon

Riyad, Washington D.C. (dpo) - Une  seule fois n'est pas un problème - mais où est la limite ? Le prince héritier Mohammed bin Salman aimerait que Donald Trump lui dise combien de meurtres de journalistes il lui reste avant qu'un châtiment ne soit infligé. Il dit que c'est la seule façon pour lui de planifier son approche face aux critiques de son régime.

« D'après ce que j'ai compris, l'affaire Khashoggi est tout à fait acceptable par les États-Unis », a expliqué bin Salman à Riyad, « mais il serait bon de savoir si cela signifie que nous sommes maintenant libres d'ordonner le meurtre d'autant de critiques que nous le souhaitons ou s'il y a une limite à cela. Alors, Président Trump, pourriez-vous nous dire exactement comment ça va marcher ? »

Évidemment, cela fait une énorme différence que, disons, cinq meurtres de plus soient acceptables ou 1 000 de plus. « Tout notre plan pour les mois à venir en dépend », dit Bin Salman, « combien de vies humaines le business avec nous vaut-il pour les États-Unis ? Nos accords commerciaux avec les USA sont précisément mesurés en dollars, donc nous aimerions aussi des montants précis pour les meurtres. »

En attendant, le prince héritier se tourne vers des sujets moins controversés. « Tant que nous n'aurons pas plus d'informations, nous jouerons la sécurité et nous nous en tiendrons au massacre des Yéménites. C'est toujours OK et accepté internationalement, n'est-ce pas ? »

Traduit par Hervé pour le Saker Francophone

 lesakerfrancophone.fr

 Ajouter un commentaire
 Référencé par :