Erdogan salue la solidarité du Vénézuéla dans la lutte contre Feto

04-12-2018 aa.com.tr 3 min #149152

AA - Caracas - Nur Asena Gülsoy

Le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan a salué la solidarité du Vénézuéla dans la lutte contre l'organisation terroriste FETO.

Le chef de l'État turc a animé un point de presse au terme de sa réunion privée avec son homologue vénézuélien, Nicolas Maduro, lundi au Palais Miraflores à Caracas.

Souhaitant que la coopération se renforce entre la Turquie et le Vénézuéla, Erdogan a rappelé que deux écoles affiliées à l'organisation terroriste FETO au Vénézuéla a été transférée à la Fondation turque Maarif, récemment.

«L'organisation terroriste FETO est active dans 160 pays, dont le Vénézuéla, a-t-il fait savoir. J'ai renseigné mon ami [Maduro] et deux écoles de FETO ont été fermées pour être transférées à la Fondation Maarif. Cela symbolise notre solidarité et notre amitié.»

Erdogan a ajouté que les Services de Renseignement turcs (MIT) informent les services vénézuéliens des derniers développements.

Il a également condamné la tentative d'assassinat de Maduro, «un acte de traitrise contre le président élu par la volonté du peuple».

Le président turc a aussi rappelé que Maduro, lors des sommets de l'Organisation de la Coopération islamique (OCI), a partagé la même position qu'Ankara quant aux attaques israéliennes visant Jérusalem et les Palestiniens.

«Je sais très bien que cette position noble gêne certains groupes qui se nourrissent d'occupation et d'exploitation», a-t-il martelé.

Erdogan s'est félicité de la hausse du volume commercial bilatéral entre la Turquie et le Vénézuéla, de 154 millions de dollars en 2017 à plus d'un milliard de dollars, au cours des neuf premiers mois de 2018.

«La politique de solidarité avec les peuples opprimés du monde, qu'a lancée le président [Hugo] Chavez, est poursuivie maintenant par Maduro, a-t-il indiqué. Le Vénézuéla est aujourd'hui un des pays qui soutiennent le plus, la Cause palestinienne.»

Maduro a décoré Erdogan de l'ordre «El Libertador» et d'une réplique de l'épée de Simon Bolivar.

Quelques dix accords ont été signés entre les deux pays, dans plusieurs domaines, dont les finances et l'économie, le commerce, les transports, l'enseignement supérieur, l'éducation et l'industrie de défense.

 aa.com.tr

 Ajouter un commentaire
 Se réfère à :

 Référencé par :