Rêve, Rêve-Olte, Rêve-Olution

03-12-2018 legrandsoir.info 4 min #149070

Kevin Kijko

Prenez un peuple en colère avec des revendications élémentaires, prenez un chef d'Etat sourd à la colère du peuple, prenez une répression de cette colère qui la fait grandir, prenez un peuple qui rapidement revendique un changement plus profond de la société et de son système politique.... cela ne vous rappelle rien ? Le terreau de toutes les révolutions.

Le peuple au travers des gilets jaunes en vient à réclamer une politique du peuple, par le peuple et pour le peuple, une réelle répartition des richesses, un impôt plus juste entre tous entre autre choses... Le peuple Français en revient à ses fondamentaux : « Liberté, Égalité, Fraternité »

Bien sûr on voit des scènes de dégradation de bien communs et historiques que le Peuple ne saurait voir ni entendre ni accepter, bien sur la violence monte. Et bien que toute violence est condamnable, il en est qui sont compréhensibles face à la violence des politiques d'un Gouvernement sourd et la répression voulue par le ministre de l'Interieur.

Mais à force de de rester sourd ce gouvernement pousse le peuple en colère à monter d'un ton et passer à l'insurrection. Et quand à cette insurrection on ajoute des idées d'émancipation politique, c'est une révolution qui naît !

Quand on entend beaucoup des revendications des gilets jaunes, c'est la France des Lumières qui se lève tel un phare éclairant le monde. C'est l'esprit de 1789, de la Première République, de 1830, de 1848, qui renaît ! Depuis 1871 et la Commune, un vent nouveau s'était levé en mai 1968, un vent de liberté. Et face à la politique d'asservissement du Peuple de Macron, du capital et des puissant, un vent d'hiver se lève mais peut réchauffer les cœurs ! Dans l'Histoire, il y aura indubitablement Novembre et Décembre 2018.

Macron n'a pas compris une chose, même si il va marquer l'Histoire comme il en rêve, si il continue sur sa sourde lancée, c'est par une issue inéluctable, sa déchéance, qu'il va le faire. Il oublie qu'un président de la Cinquième République est élu par le peuple mais aussi il doit des comptes au Peuple, et aujourd'hui, le compte n'y est plus pour le peuple.

Et bientôt, il n'aura plus d'autre choix que de remettre en cause sa majorité. Celle qui dévotement vote toutes ses lois anti-sociales.

La Fin de la Cinquième est proche. Elle s'éteint dans la couleur de la colère, et dans le feu de l'insurrection.

Macron, n'entends tu pas la fin de ton monde arriver ?

L'Ère du Peuple frappe aux portes de l'Histoire et tel Louis XVI tu ne l'entend pas ! Dans son carnet on pouvait lire « 14 Juillet : Rien » et dans le tien ? « 1er Décembre : des casseurs » ?

L'Histoire a toujours tendance à se répéter. Notre fier Peuple Républicain se lève à nouveau contre l'oppression et toi tu feins de ne point l'ouïe ? Ta politique qui,en supprimant l'ISF par exemple, va jusqu'à remettre en cause l'abolition des privilèges en est fortement responsable par son ignorance de notre héritage républicain.

Le règne du Président-Roi est à sa fin. Et avec elle, la Sixième République doit enfin se lever. Le peuple veut un référendum révocatoire, la répartition des richesses, l'égalité de tous face à l'impôt, la chasse à l'évasion Fiscal ? Il lui faut alors une nouvelle constitution et non un Règne de terreur de dédain et de répression !

Et n'oublions surtout pas qu'en toute Révolution, il y a une part de rêve ! Alors Rêve-olutionons la République !

Kevin Kijko

 leschroniquesd1militant.fr

 legrandsoir.info

 Ajouter un commentaire
 Se réfère à :