France / Gilets Jaunes : La ministre de la Justice annonce une réponse pénale extrêmement ferme

03-12-2018 aa.com.tr 3 min #149063

AA / Tunis

La ministre française de la Justice, Nicole Belloubet, a annoncé « une réponse pénale extrêmement ferme » suite aux violences qui ont eu lieu à Paris samedi à l'occasion du mouvement des « gilets jaunes ».

La ministre française s'exprimait dimanche soir lors d'une déclaration aux micros des médias locaux.

La garde des sceaux, ministre française de la Justice a fait état de 55 véhicules brûlés ainsi que des immeubles qui ont été incendiés. Elle a également fait état « d'un viol, je crois », a-t-elle déclaré.

Elle a rappelé que 372 personnes ont été placées en garde à vue à Paris, dont les deux tiers feront face à des déferrements.

Pour cette « réponse pénale » Belloubet a précisé que 15 parquetiers sont mobilisés, dimanche, contre 5 habituellement. Les jugements commenceront à partir de lundi, a-t-elle ajouté.

« Ce sera une réponse pénale face à des événements graves », a-t-elle conclu.

Plus tôt dans la journée, une réunion exceptionnelle du gouvernement a eu lieu à l'Elysée. « Macron ne s'exprimera pas aujourd'hui », a annoncé la présidence française aux médias.

Il a en revanche chargé le Premier ministre Edouard Philippe de recevoir les partis politiques et les représentants des « gilets jaunes », sans qu'aucune date ne soit fixée, a-t-on affirmé, de même source.

Samedi, la capitale française a vécu une nouvelle mobilisation des « gilets jaunes », dont les manifestations et les blocage de la circulation ont touché des centaines de points routiers et autoroutiers à travers l'Hexagone.

Les "gilets jaunes" manifestaient initialement contre la hausse des prix des hydrocarbures. Lesquelles revendications ont évolué pour exiger le départ de Macron, ou soumettre sa légitimité à un référendum.

Leur mouvement a été infiltré par des casseurs, selon des sources concordantes.

 aa.com.tr

 Ajouter un commentaire
 Se réfère à :

 Référencé par :