1er décembre 2018 : c'est toujours ainsi que commence une révolution

02-12-2018 reseauinternational.net 3 min #149050

par Pierrick Tillet

Les manifestions des Gilets jaunes organisées sur tout le territoire français ont tourné à une impressionnante démonstration de force face à un pouvoir complètement sonné.

La cible était clairement désignée.

L’insurrection parisienne

Paris a été l’objet de scènes insurrectionnelles d’une violence inouïe entre émeutiers et forces de l’ordre [photo d’en-tête]. Si celles -ci ouvrirent les hostilités tôt le matin à coup de gaz lacrymogènes intenses pour interdire l’accès des manifestants sur les Champs-Élysées, elles finirent vite par être débordées par la virulence et le nombre des assaillants.

Les Gilets Jaunes ne se contentaient pas de prendre d’assaut la place de l’Étoile et les Champs-Élysées. Ils submergeaient aussi nombre d’autres quartiers de la capitale.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais la révolte ne grondait pas seulement dans la capitale. Elle éclatait aussi dans les provinces. Le soulèvement gagnait des villes de toute importance. Petit tour d’horizon photographique (pas du tout exhaustif, loin de là !) :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Cette journée véritablement historique suit quinze jours d’actes de séditions ininterrompus sur tout le territoire. Il y a fort à parier qu’elle laissera des traces mémorables dans les esprits.

Certains avanceront qu’il est sans doute encore un peu tôt pour parler de véritable révolution. Mais une chose est acquise : c’est toujours ainsi que commencent les révolutions.

source: yetiblog.org

 reseauinternational.net

 Ajouter un commentaire