Cavusoglu : La Paix nécessite une politique étrangère entreprenante et humanitaire

02-12-2018 aa.com.tr 3 min #149041

AA/

La recherche de la paix nécessite une politique étrangère entreprenante et humanitaire, a déclaré samedi le ministre turc des Affaires étrangères.

Dans un article publié par le journal grec "Kathimerini" Mevlut Cavusoglu a déclaré que l'humanité était confrontée à un défi distinct au 21ème siècle.

"Nombreux sont ceux qui pensent que le verre est à moitié plein, au vu des réalisations en matière de droit international, d'institutions, de démocratie et d'état de droit, de responsabilité, de libre-échange, d'égalité des sexes, tandis que pour d'autres, la moitié vide du verre a commencé à se mettre en, évidence ", a déclaré Cavusoglu, ajoutant que les symptômes sont connus de tous.

Et d'ajouter : "Les guerres commerciales, les nouvelles formes d'exploitation internationale, les compétitions géopolitiques, les guerres par procuration, la désintégration des États-nations, le terrorisme, la xénophobie, l'islamophobie, les inégalités et l'injustice qui font rage comptent parmi les tendances contemporaines qui constituent la moitié vide du verre".

Les défis auxquelles fait face l'humanité grignotent ses acquis et ses opportunités, a relevé Cavusoglu.

"Quel camp l'emportera? La réponse dépend de la façon dont nous répondrons aux défis, et de nos efforts collectifs afin d'obtenir des résultats positifs", a-t-il noté.

"Un point est clair: à moins que nous prenions des initiatives et ne soyons audacieux et humanitaires, le mal l'emportera. L'attentisme n'est plus défendable", a-t-il ajouté.

Selon Cavusoglu, l'approche humanitaire et entreprenante de la Turquie a permis de libérer 4000 kilomètres carrés de l'emprise de Daech et du PYD / YPG, la branche syrienne de l'organisation terroriste PKK.

"Si nous n'étions pas intervenus, notre peuple aurait été continuellement attaqué par ces terroristes et une solution politique à la tragédie syrienne aurait été irréalisable", a-t-il déclaré.

"J'ai cité l'exemple de la Syrie pour une raison. Ce pays nous démontre une fois de plus que la prévention est importante car une fois que le conflit a submergé une nation, la seule chose qui reste prévisible est qu'il y aura des conséquences imprévisibles", a conclu le ministre turc.

 aa.com.tr

 Ajouter un commentaire
newsnet 18/12/02 12:55

tien, 3 ième allusion à un gvt mondial social