Airbnb passe au boycott des colonies : pas trop tôt !

20-11-2018 6 articles europalestine.com 2 min #148501

Le mouvement BDS vient de remporter une victoire, notamment grâce à la ténacité de ses militants américains, avec l'annonce de AirBnb, de ne plus passer d'annonces concernant des locations dans les colonies israéliennes installées en Palestine occupée et totalement illégales au regard du droit international.

"AirBnb hors des colonies"

"Nous sommes parvenus à la conclusion que nous devons retirer nos offres de locations émanant des colonies israéliennes de Cisjordanie occupée, qui sont au coeur du conflit entre Israéliens et Palestiniens", indique la plate-forme de locations entre particuliers sur son site web.

Un porte-parole de AirBnb a précisé à Reuters que cette décision qui concerne environ 200 petites annonces prendra effet "dans les jours qui viennent".

Une bonne nouvelle, dûe à une mobilisation importante aux USA, notamment de l'association Codepink, contre ces pratiques illégales.

Les hurlements n'ont évidemment pas tardé côté israélien (« antisémites ! », « terroristes », etc...).

Mais le ministre du Tourisme Yariv Levin s'est à l'occasion tiré une belle balle dans le pied : il a en effet ordonné une « réduction » des activités de Airbnb en Israël, là où la plate-forme se contente de sanctionner les colonies dans les territoires palestiniens occupés.

Le dirigeant palestinien Saeb Erekat a pour sa part exigé du Conseil des Droits de l'Homme des Nations-Unies qu'il publie enfin sa base de données
des entreprises, israéliennes et internationales, qui profitent du régime d'apartheid.

CAPJPO-Europalestine

 europalestine.com

 Ajouter un commentaire

Articles associés plus récents en premier
29-11-2018 tlaxcala-int.org 11 min #148934

Bravo à Airbnb

 Gideon Levy جدعون ليفي גדעון לוי

Airbnb a expliqué qu'il n'a pas besoin de profiter de terres dont les habitants ont été spoliés. Y a-t-il une position plus juste que celle-ci ?

Moshe Gordon est assis devant son gîte situé dans la colonie de Nofei Prat en Cisjordanie, dont l'annonce figurait sur le site international d'Airbnb, le 17 janvier 2016.

26-11-2018 europalestine.com 2 min #148795

Colonies israéliennes : Après Airbnb, booking.com sur la sellette

L'ONG américaine Human Rights Watch et l'ONG israélienne Kerem Navot ont appelé le site de tourisme Booking.com à suivre l'exemple d'Airbnb et à cesser de proposer des locations de logements dans les implantations israéliennes de Cisjordanie.

« Booking.com et d'autres entreprises contribuent à pérenniser un régime discriminatoire en Cisjordanie en poursuivant leurs activités en Cisjordanie », écrivent Human Rights Watch (HRW) et Kerem Navot dans un rapport publié mardi et intitulé « Bed and Breakfast en terre volée ».

23-11-2018 middleeasteye.net 5 min #148656

Israeli settler sues Airbnb over ban on West Bank settlement listings

An Israeli settler has filed a lawsuit against Airbnb, accusing the US-based company of "discrimination" after it announced plans to remove home rental listings in Israeli settlements in the occupied West Bank.

According to court papers filed in the Jerusalem District Court, Israeli settler Ma'anit Rabinovich said the company's decision "represents especially grave, of

23-11-2018 tlaxcala-int.org 7 min #148636

Les colons juifs de Cisjordanie réagissent à leur exclusion d'Airbnb par la fureur et un haussement d'épaules

 Moshe Gilad משה גלעד

L'annonce par Airbnb de la suppression des annonces de location dans les colonies juives de Cisjordanie a surpris de nombreuses personnes.

Nati Rom, le fondateur de l'organisation Lev Haolam d'Israël, marche près d'un appartement Airbnb situé dans l'avant-poste d'Esh Kodesh près de la colonie juive de Shilo, en Cisjordanie, le 20 novembre 2018.

20-11-2018 francais.rt.com 6 min #148537

Colère en Israël après le retrait d'Airbnb de certaines colonies en Cisjordanie

© Hazem Bader Source: AFP

La compagnie de location d'appartements entre particuliers a décidé de se retirer des colonies israéliennes «les plus disputées» en territoire palestinien. Israël menace Airbnb de sanctions, les ONG de défense des droits de l'homme se félicitent.

Dans un  communiqué, la plateforme de réservation de logements en ligne Airbnb a annoncé le 19 novembre qu'elle se retirait de certaines colonies israéliennes en Cisjordanie occupée.