Jamal Khashoggi's a été assassiné grâce à du matériel ... israélien !

08-11-2018 europalestine.com 3 min #147997

C'est avec du matériel fourni par la firme d'espionnage israélienne NSO, une excroissance du Mossad, que les tueurs à la solde du prince saoudien Mohammed ben Salmane (« MbS ») ont organisé l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, a révélé Edward Snowden, le célèbre lanceur d'alerte états-unien.

(La marionnette de Netanyahou et Trump)

Edward Snowden avait fait défection de son poste à la National Security Agency (NSA) américaine en 2013, et avait révélé des pans entiers des agissements criminels de cette agence d'espionnage.

En substance, Snowden est intervenu mardi par vidéo-conférence, depuis Moscou où il a trouvé asile depuis cinq ans, devant un parterre de professionnels réunis à Tel-Aviv. Invité à venir en personne en Israël, il avait décliné l'offre, en expliquant redouter que les Israéliens ne profitent de sa présence sur leur sol pour l'arrêter et le livrer aux Américains.

C'est le logiciel Pegasus développé par NSO, un instrument d'espionnage vendu aux dictateurs du monde entier, qui a été utilisé par les agents de MBS, a expliqué Edward Snowden.

(Edward Snowden s'adressant en vidéo à la conférence)

Pegasus permet une surveillance quasi-illimitée de ses cibles, notamment à travers la prise de contrôle des téléphones mobiles. Le logiciel peut ainsi localiser les mobiles, écouter les conversations y compris celles ayant lieu à proximité des appareils, et capturer toutes les données (répertoires, agenda, photos, e-mails, applications, etc..) contenues dans le mobile. Il entre généralement dans le téléphone-cible via un SMS infectant.

Le centre de recherche canadien Citizen Lab avait déjà évoqué le mois dernier la piste NSO dans le meurtre de Khashoggi.

En substance, Pegasus aurait été installé sur le mobile d'un autre opposant saoudien, Omar Abdulaziz, un ami du journaliste assassiné avec qui il conversait fréquemment.

Ce que Snowden a confirmé. « Effectivement, les auteurs du crime ont eu recours à un logiciel d'espionnage développé par une compagnie israélienne. On aura du mal à connaître la chaîne exacte des conséquences de cette action, parce que la compagnie ne nous le dira pas », a-t-il ajouté.

De fait, dans un communiqué publié sur le site Globes, NSO dément tout comportement délictuel, et jure ses grands dieux que sa mission est de « sauver des milliers de vies », rien de moins !

Source : Haaretz  haaretz.com

CAPJPO-EuroPalestine

 europalestine.com

 Ajouter un commentaire