Pour Macron, le maréchal Pétain a «été un grand soldat» pendant la Grande Guerre (Video)

07-11-2018 14 articles francais.rt.com 4 min #147986

© François Nascimbeni Source: AFP

Interrogé sur l'hommage rendu par l'état-major aux huit maréchaux de la Première Guerre mondiale le 10 novembre aux Invalides pour le Centenaire de l'Armistice, le président français a trouvé légitime que le maréchal Pétain y figure.

Rendre hommage à tous les chefs militaires français de la guerre 14-18 le 10 novembre aux Invalides à Paris ? La décision fait polémique en raison de la présence du maréchal Pétain parmi les huit maréchaux honorés. Sommé de s'expliquer sur cette cérémonie, alors qu'il était en déplacement à Charleville-Mézières dans le cadre de son «itinérance mémorielle» - selon le terme de l'Elysée -, Emmanuel Macron a livré ses arguments. Selon lui, «le maréchal Pétain a été pendant la Première Guerre mondiale aussi un grand soldat».

«Voilà, c'est une réalité de notre pays», a-t-il ajouté.

 BFMTV07/11/2018 10:51:19  424  282  2371291/555
Pour Macron, "le maréchal Pétain a été pendant la Première guerre mondiale aussi un grand soldat"

«Je considère qu'il est tout à fait légitime que nous rendions hommage aux maréchaux qui ont conduit aussi l'armée à la victoire et que cet hommage soit rendu [...] par l'armée», a-t-il expliqué. Selon lui, le maréchal qui a pris quelques décennies plus tard la tête du régime de Vichy, doit être considéré à l'aune de sa vie entière, et ses victoires ne doivent pas être occultées par ses heures sombres. «On peut avoir été un grand soldat la Première Guerre mondiale et avoir conduit à des choix funestes durant la Deuxième», a-t-il déclaré. Se défendant d'une quelconque «complaisance avec toute idéologie» et de toute ambiguïté, il a insisté : «Mais je reconnais aussi la part que les maréchaux ont joué, que notre armée a joué dans la victoire française.»

Auparavant, l'Elysée avait déjà reconnu que la  «mémoire particulière» du maréchal Pétain posait «problème», tout en justifiant la position du président français : «C'est bien le combattant qui est au cœur des célébrations de ce Centenaire [...] Le combattant de 14-18, c'est un civil qu'on a armé et envoyé au front.»

La ministre des Armées Florence Parly avait pour sa part fait une déclaration le 29 octobre tranchant avec les propos d'Emmanuel Macron. Dans un entretien avec Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV, elle avait affirmé : «Nous célébrons un grand anniversaire, mais l'état-major n'a jamais imaginé rendre hommage au maréchal Pétain. L'état-major a souhaité rendre hommage à des maréchaux qui sont aux Invalides, le maréchal Pétain n'est pas aux Invalides, donc c'est clair.» En réalité, l'hommage sera bien rendu aux huit maréchaux, mais seuls les cinq dont le tombeau est aux Invalides seront «nommément honorés», selon le porte-parole des armées Patrik Steiger. L'événement ne sera pas ouvert aux journalistes.

 Lire aussi : 11 novembre : pour ne pas froisser l'Allemagne, Macron refuserait une parade de l'armée française

 francais.rt.com

 Ajouter un commentaire
newsnet 18/11/07 20:09

on aura tout entendu


modules attachés ordre chronologique
05-11-2018 histoireetsociete.wordpress.com 7 min #147893

Novembre 1918 : ce que ni Macron, ni la bourgeoisie, ni les socialistes... ne commémoreront !

L'actuelle commémoration compassionnelle ne dira rien des responsabilités des antagonismes impérialistes qui ont conduit à la grande boucherie.

Ni de la trahison des socio-démocrates ralliés à l'union sacrée.

Ni des révoltes des soldats et des puissants mouvements de rejet de la guerre qui ont abouti à la révolution russe et aux mêmes mouvements réprimés dans le sang notamment en Allemagne avec là aussi la complicité active des dirigeants socialistes.

07-11-2018 francais.rt.com 12 min #147988

De Mélenchon à Philippot, Macron vertement critiqué pour son hommage au «grand soldat» Pétain

© FRANCE PRESSE Source: AFP

L'hommage d'Emmanuel Macron au rôle joué par le maréchal Pétain durant la Première Guerre mondiale a provoqué une vague de critiques, à gauche comme à droite de l'échiquier politique et auprès d'associations.

«Le maréchal Pétain a été pendant la Première Guerre mondiale aussi un grand soldat» :  ces propos ont été prononcés ce 7 novembre par Emmanuel Macron, alors qu'il justifiait la présence de Philippe Pétain parmi les huit maréchaux de la Première Guerre mondiale qui seront honorés par l'état-major le 10 novembre aux Invalides.

08-11-2018 histoireetsociete.wordpress.com 10 min #147998

Il Y A Une Logique Chez Macron : redonner la France au patronat collabo... et faire monter les fascistes

CETTE LOGIQUE CONSISTE A DETRICOTER TOUT CE QUE LA RESISTANCE, LES COMMUNISTES ONT IMPOSE A UN PATRONAT COLLABO A LA LIBERATION !

car l'indignité nationale a concerné non seulement Pétain et les cadres politiques de l'état raciste, fasciste et sous tutelle étrangère consentie, mais aussi les chefs d'entreprise tel Renault dont les descendant crient à la confiscation indue des usines, tout comme les pétainistes de tout poil crient à la méchanceté contre ce pauvre maréchal, qui ne l'est plus.

08-11-2018 les-crises.fr 36 min #148020

[1945] La condamnation du Maréchal Pétain

Comme ce document est très dur à trouver, nous publions l'arrêt de la Haute-Cour de Justice du 15 août 1945, condamnant Philippe Pétain à la peine de mort (qui sera commuée) et à l'indignité nationale (voir ici le contexte du procès).

Nous mettons à la suite l'acte d'accusation de Pétain par le procureur-général Mornet rédigé en avril 1945, ainsi que son complément, rédigé en juillet suivant, à la veille du procès, qui s'ouvre le 23 juillet 1945.

09-11-2018 voltairenet.org 2 min #148045

Brutale et très forte poussée de l'antisémitisme en France

 voltairenet.org

Dans un post publié sur son compte Facebook, le Premier ministre français, Édouard Philippe, révèle que le nombre d'actes antisémites a augmenté de 69 % en France durant les neuf premiers mois de 2018.

Pour être correctement interprété, ce chiffre devrait être comparé à ceux des autres actes discriminatoires que nous n'avons pas.

09-11-2018 dedefensa.org 34 min #148046

Bataille et guerre révolutionnaires

Ce texte est composé de deux extraits du livre La Grâce de l'Histoire, Tome-I : un extrait de la Première Partie, De Iéna à Verdun, pour "Une bataille révolutionnaire" et un extrait de la Troisième Partie, Du rêve américain à l'American Dream, pour "Une guerre révolutionnaire". Ce texte est le huitième d'une série de dix reprises du site dedefensa.org(plus un inédit), concernant la Grande Guerre.

09-11-2018 2 articles vududroit.com 11 min #148079

Général Édouard de Castelnau : comme un anti-Pétain

« Parlons de moi, il n’y a que ça qui m’intéresse » disait Pierre Desproges. Cette citation me revient à l’esprit à ce moment où s’achève la commémoration du centenaire de la Très Grande Guerre.

11-11-2018 tlaxcala-int.org 3 min #148114

11 Novembre : le triomphe de l'amnésie

11-11-2018 legrandsoir.info 11 min #148126

Pétain, la vie d'un salaud, la persistance des ordures.

Jacques-Marie BOURGET

Pétain grand chef de guerre à Verdun : faux. Pétain complotant contre la République dès 1935 : vrai. Pétain complice des banques des financiers, des industriels pour que nous ayons Hitler plutôt sue le Front Populaire : vrai. C'est vrai que ça méritait un éloge.

J'aime beaucoup le Président Macron. Dans cette période où l'on doit chaque soir passer la balayette sous son lit afin de débusquer le terroriste qui doit s'y cacher, avec lui on rigole.

14-11-2018 tlaxcala-int.org 5 min #148249

Pétain: le rôle méconnu du maréchal dans la Guerre du Rif

 Louis Witter

Alors qu'Emmanuel Macron et des personnalités politiques françaises s'apprêtaient à rendre hommage au Maréchal Pétain pour son action lors de la Première guerre mondiale avant de faire volte-face, son passage au Maroc dans les années 20 demeure méconnu. Pourtant, il joua un rôle déterminant dans l'écrasement de la rébellion du Rif menée par Abdelkrim

14-11-2018 2 articles les-crises.fr 21 min #148269

Macron et les années 30 : Ignorance et aveuglement, par Ambroise de Rancourt

Source :  Vu du droit, Ambroise de Rancourt, 02-11-2018

Macron et les années 30 : quand Louis-Philippe se rêve en Charles de Gaulle.

C'est indéniable : Emmanuel Macron adore les commémorations. Pas au point de se rendre en personne à celles de l'attentat du 13 novembre 2015, de peur de passer pour un homme obsédé par le passé - on a déjà rappelé ici] le rapport assez fantomatique que semble entretenir le Président avec l'Histoire.

14-11-2018 francais.rt.com 3 min #148271

Croix arrachée, «A mon père» tagué : la tombe du maréchal Pétain vandalisée

© JEAN-SEBASTIEN EVRARD

La tombe de Pétain, située sur l'île d'Yeu, a été vandalisée durant la nuit du 10 au 11 novembre selon le parquet des Sables-d'Olonne. Quelques jours plus tôt, le chef de l'Etat avait suscité la polémique en lui rendant hommage.

Le parquet des Sables-d'Olonne a annoncé le 13 novembre que la sépulture du maréchal Pétain, sur l'île d'Yeu, avait été vandalisé.

 Référencé par :