Le réveil éthique d'une Nation

12-10-2018 elcorreo.eu.org 4 min #146914

Il s'agit d'un exercice difficile, plutôt impossible. Il s'agit de mettre entre parenthèse les réalités géopolitiques, économiques et électorales pour vérifier si une Nation peut encore se sauver.

C'est une décision collective dont le point de départ ne vient de personne ni éventuellement de quelques uns ou de plusieurs. Comme toute vraie décision, elle n'est a priori garantie par rien ni personne. L'éthique appartient normalement au domaine de tout un chacun, mais l'Histoire démontre - et l'Argentine n'est pas une exception - qu'il y a des moments de réveil collectif qui ont seulement un support éthique. Ce sont des moments limites qui font irruption sur la scène politique pour que plus jamais rien ne soit comme avant. Cela parfois est compris seulement bien plus tard.

Ces moments surviennent généralement quand une Nation est sur le point d'abîmer sa propre raison d'exister, c'est seulement ainsi que cet appel éthique s'impose. Il ne s'agit pas de prendre des mesures, ni de tel ou tel candidat, mais que demeure ouverte la condition préalable qui permet que la Nation soit habitée par un Peuple. Parlons d'habiter, non de survivre au milieu d'un naufrage indéfini.

Dans sa formulation, ce réveil éthique n'a pas de mystère : c'est une élection entre continuer avec les ordres du Pouvoir qui mènent inévitablement à la désintégration du pays ou arrêter cette hémorragie installée par différents dispositifs et la freiner au nom de la justice et de l'égalité.

« Œuvre de telle manière que ce que tu fais en politique, dans la militance sociale, dans ta vie la plus intime, soit valable pour une assomption collective de l'égalité et de la justice ». Il n'est pas nécessaire d'évoquer ici ces moments, les événements marquants du peuple argentin [ou d'un autre peuple], où ce réveil éthique a eu lieu et s'est mis en marche l'action politique. Serait-ce un miracle que les acteurs concernés par l'avenir de l'Argentine [ou d'une autre Nation] ne s'arrêtent pas à cet ou un autre obstacle et sentent la force interpelante de ce nommé ingénu et irrévérent à la fois ? C'est le réveil du sommeil de l'éternelle politique politicienne, de l'intrigue sans foi qui se glisse à l'infini, de la pré-condition d'un autre commencement, d'un nouveau trajet du destin politique... Le réveil éthique se reconnaît tout de suite par sa prise de contact avec d'autres moments éthiques du vécu argentin [ou autre], par sa connexion indubitable avec l'énergie transformatrice d'autres temps.

Ce sont ces temps d'égalité et de justice, ceux qui choisissent et décident qui sont les sujets de ce réveil.

Jorge Alemán* pour  Página 12

* Jorge Alemán. Psychanalyste et écrivain.

Titre original : « Le réveil éthique de l'Argentine »

 Pàgina 12. Buenos Aires, le 12 octubre de 2018

Traduit de l'espagnol pour El Correo de la Diaspora par : Estelle et Carlos Debiasi

 El Correo de la Diaspora. Paris, le 12 octobre 2018

Cette création par  elcorreo.eu.org est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported. Basée sur une œuvre de www.elcorreo.eu.org.

 elcorreo.eu.org

 Ajouter un commentaire