Une tentative de blocage à la fac de Tolbiac échoue (Videos)

09-10-2018 francais.rt.com 4 min #146789

Le site universitaire parisien de Tolbiac, lieu emblématique de la mobilisation contre la loi sur les nouvelles modalités d'entrée à la faculté au printemps dernier, a été temporairement bloqué ce 9 octobre dans la matinée.

Le site de Tolbiac, qui dépend de l'université Panthéon-Sorbonne (Paris-1) a été bloqué de 7h à 10h ce 9 octobre par environ une vingtaine de personnes. Pendant ce blocage, une étudiante a été blessée et, d'après l'AFP, a été évacuée par les pompiers. Elle est depuis sortie de l'hôpital, selon l'administration de Paris-1.

Selon l'université, le blocage a notamment pris fin sous la pression des étudiants opposés au blocage.

Des vidéos mises en ligne témoignent de la tension régnant dans les couloirs de la fac entre partisans et opposants au blocage.

 Lire aussi : Paris : affrontements entre manifestants et policiers, un jeune blessé à la tête (VIDEO)

 timfisch9309/10/2018 10:59:48  35  37  311/200
Venez tous à Tolbiac dès 8h du mat tu vois des étudiants se battre

Caroline Adt, une étudiante en économie rencontrée sur place par un journaliste de l'AFP, est arrivée vers 8h. Sur une vidéo qu'elle a prise avec son téléphone, on peut voir un début de rixe dans les couloirs de l'université remplis de monde.

«Ça n'a pas duré très longtemps», a-t-elle expliqué. Selon elle, les étudiants partisans du blocage ont empêché les gens d'accéder aux étages en bloquant les escaliers et les ascenseurs. «Et puis certaines personnes ont commencé à se battre», a-t-elle ajouté.

Les blocages des universités en 2018 pour protester contre les nouvelles modalités d'entrée à la fac ont entraîné «un peu plus de 5 millions d'euros de dégâts», selon le ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal, qui en  attribuait en juin dernier la responsabilité à des «mouvements radicaux, très politisés».

 Lire aussi : Blocage d'universités : «Plus de cinq millions d'euros de dégâts», selon Frédérique Vidal

 francais.rt.com

 Ajouter un commentaire