Riyad achète un Dôme de fer israélien

13-09-2018 voltairenet.org 4 min #145612

 voltairenet.org

Un système de protection israélien face aux obus et roquettes à courte portée, « Dôme de fer », aurait été vendu à l'Arabie saoudite selon la presse arabe. Les États-Unis auraient facilité la transaction.

Le « Dôme de fer » a été conçu par Rafael Advanced Defense Systems. Il est actif depuis 2011 le long de la Bande Gaza et, depuis 2017, en mer à bord de corvettes. Son coût, normalement prohibitif, est pris en charge par les États-Unis. Le lobby israélien au Congrès US milite pour l'achat du Dôme de fer afin de protéger la Corée du Sud et les États limitrophes de la Russie.

Il comprend un radar tridimensionnel à balayage électronique, un ordinateur de gestion de bataille et d'armement et des lance-missiles. Le radar a déjà été vendu à neuf États, mais il n'y a pas de marché international pour une protection face aux roquettes à courte portée. Seule la Roumanie avait acheté l'ensemble du système, en mai 2018.

L'Arabie saoudite viendrait d'acheter un « Dôme de fer » pour protéger sa frontière des tirs provenant du Yémen. Cependant ce système ne protégera pas Riyad des missiles à moyenne portée. Selon le Basler Zeitung, des négociations étaient en cours depuis janvier 2018.

Dans les faits, l'Arabie saoudite et Israël se sont rapprochés depuis 2009. Nous avions alors été les premiers à annoncer que Riyad avait financé la guerre israélienne contre les Gazaouis [1]. En novembre 2013, le New Yok Times rapportait que le président Shimon Peres avait participé à une réunion du Conseil de sécurité du Golfe [2]. À partir de janvier 2014, Israël et l'Arabie saoudite menèrent des négociations secrètes, durant 17 mois, dans plusieurs États tiers [3]. Finalement, en 2015, ils constituèrent au Somaliland un état-major commun aux deux pays pour superviser la guerre au Yémen, indiquait Stratfor.

Les anciennes alliances qui avaient cours au Moyen-Orient sont en train de se modifier profondément, ainsi que l'atteste par exemple l'achat par la Turquie membre de l'Otan du système de défense antiaérien russe S-400.

[1] «  La guerre israélienne est financée par l'Arabie saoudite », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 6 janvier 2009.

[2] «  Shimon Peres s'est exprimé devant le Conseil de sécurité du Golfe, fin novembre », Réseau Voltaire, 3 décembre 2013.

[3] «  Exclusif : Les projets secrets d'Israël et de l'Arabie saoudite », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 22 juin 2015.

 voltairenet.org

 Ajouter un commentaire
newsnet 18/09/13 10:52

qui ne marche pas du tout,
c'est juste du sponsoring