Coup de théâtre diplomatique : l'ambassade du Paraguay quitte Jérusalem

06-09-2018 2 articles europalestine.com 2 min #145342

Le ministre paraguayen des Affaires étrangères a annoncé mercredi que son pays renonçait finalement à garder son ambassade à Jérusalem, et allait re-déplacer sa représentation diplomatique à Tel Aviv.

(21 mai 2018 : inauguration de l'ambassade du Paraguay à Jérusalem)

Le Paraguay était l'un des trois pays au monde, après les Etats-Unis et la république bananière du Guatemala, à avoir emboîté le pas à Trump et Netanyahou, et ouvert une ambassade à Jérusalem.

L'inauguration officielle des locaux avait d'ailleurs eu lieu en mai dernier, en présence du Président paraguayen de l'époque Horacio Cartes. Ce dernier a depuis été remplacé à la tête de l'Etat par un autre politicien, membre du même parti de droite Colorado, Mario Benito Benitez.

En annonçant le revirement, le ministre des Affaires étrangères Luis Alberto Castiglioni, cité par l'agence Reuters, a déclaré que cette décision était motivée par « la volonté du Paraguay de contribuer à une intensification des efforts de la diplomatie régionale pour parvenir à une paix juste et durable au Proche-Orient ».

Furieux, Netanyahou a annoncé le même jour la fermeture de son ambassade à Ascunsion, la capitale du Paraguay, tandis que des éditorialistes locaux, favorables à Israël, promettaient que le président élu changerait à nouveau de cap.

L'Autorité Palestinienne s'est félicitée de l'annonce paraguayenne, indiquant que la mesure était à mettre au moins en partie au crédit de sa propre diplomatie. L'AP a dans la foulée annoncé mercredi soir qu'elle allait ouvrir "immédiatement" une ambassade au Paraguay.

CAPJPO-EuroPalestine

 europalestine.com

 Ajouter un commentaire

modules attachés ordre chronologique
12-09-2018 legrandsoir.info 3 min #145567

Le Paraguay fait défection au duo israélo-américain

Kharroubi HABIB

Un peu plus de trois mois après avoir, en imitation des Etats-Unis, déplacé son ambassade en Israël à Jérusalem, le Paraguay a décidé le retour de celle-ci à Tel-Aviv. Cet inattendu revirement paraguayen a été ordonné par Mario Abdo Benitez, le nouveau président du pays qui a pris ses fonctions fin août. Il a désemparé les autorités sionistes dont le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait, à l'occasion de la cérémonie du premier transfert de l'ambassade paraguayenne, proclamé d'une manière jubilatoire que de nombreux autres pays lui avaient promis de suivre l'exemple du Paraguay alors que seuls les Etats-Unis et le Guatemala avaient fait de même.