Depuis la Syrie, le reporter de Rt France analyse les enjeux liés au plateau du Golan (Reportage)

16-08-2018 francais.rt.com 4 min #144655

© RT France

Situé à la frontière israélo-syrienne, l'ouest du plateau du Golan a été annexé unilatéralement en 1981 par Israël. Non reconnue par la communauté internationale, cette annexion est au centre des rivalités stratégiques entre puissances régionales.

A l'occasion du retour en Syrie de centaines de réfugiés via le poste-frontière de Jdeidet Yabous, l'envoyé spécial de RT France Jonathan Moadab s'est rendu sur  l'un des principaux points de passage empruntés par les réfugiés syriens en provenance du Liban.

Dans le cadre de son reportage en Syrie, notre journaliste s'est également rendu à un poste d'observation de l'ONU près de l'ouest du plateau du Golan, occupé illégalement par Israël depuis plus de 40 ans. Ce territoire est particulièrement sensible du fait de l'action sur place de  groupes terroristes aidés par l'Etat hébreu dans le but de déstabiliser le gouvernement syrien.

Témoignant de la dangerosité des lieux, le poste de l'ONU dans lequel s'est rendu  Jonathan Moadab a récemment été la cible de mortiers lancés par des groupes armés islamistes syriens. Si les équipes de l'ONU ont dû quitter la zone, celle-ci est aujourd'hui sous contrôle des militaires russes et syriens.

Territoire syrien, la majeure partie du plateau du Golan est sous contrôle d'Israël depuis la guerre des Six jours de 1967. En 1981, le territoire a été annexé par l'Etat hébreu après un vote de la Knesset. La décision a été prise contre l'avis du Conseil de sécurité de l'ONU, qui considère l'annexion comme «nulle et non avenue et sans effet juridique sur le plan international».

google.com

 Voir aussi : Des centaines de réfugiés regagnent la Syrie via le poste-frontière de Jdeidet Yabous (VIDEO)

 International

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

 francais.rt.com

 Ajouter un commentaire