Erdogan: La Turquie est prête à commercer en devises locales

12-08-2018 7 articles aa.com.tr 2 min #144544

AA / Rize (Turquie) / Nilay Kar Onum

La Turquie est prête à commercer avec les pays européens en monnaies locales au lieu du dollar, a annoncé le président turc, Recep Tayyip Erdogan, samedi.

C'est ce qu'a déclaré Erdogan lors d'une visite à la province de Rize dans le nord-est de la Turquie.

"Nous nous préparons à échanger en devises locales avec les pays avec lesquels nous avons le plus grand volume commercial, comme la Chine, la Russie, l'Iran et l'Ukraine", a-t-il ajouté.

"La Turquie n'acceptera jamais l'ordre qui déclare la guerre au monde entier", à travers les menaces de sanctions, a-t-il renchéri, faisant référence aux États-Unis.

Sans nommer aucun pays, Erdogan a déclaré que ceux qui s'opposent à la Turquie pour de petits calculs en paieraient le prix.

Plus tôt dans la journée, le président turc s'est rendu dans la province d'Ordu, où il a visité le district d'Unye touché, depuis mercredi, par de fortes pluies ayant provoqué des glissements de terrain et des inondations.

Là-bas, il a pareillement dénoncé "la rhétorique menaçante" de l'administration américaine.

Les remarques d'Erdogan sont intervenues un jour après que le président américain Donald Trump a intensifié son attaque contre la Turquie en doublant les droits de douane sur les importations turques d'aluminium d'acier, les établissant, respectivement, à 20% et à 50%.

Les relations entre Ankara et Washington sont sur la corde raide depuis que la partie américaine a imposé des sanctions aux ministres turcs de l'Intérieur, Suleyman Soylu, et de la Justice, Abdulhamit Gul, accusés de ne pas avoir libéré le pasteur américain Andrew Brunson. Ce dernier fait face à des accusations de terrorisme en Turquie.

 aa.com.tr

 Ajouter un commentaire

modules attachés ordre chronologique
13-08-2018 aa.com.tr 2 min #144580

La Russie souhaite des échanges avec la Turquie libellés en monnaie nationale

AA/ Moscou

"La Russie souhaite que ses échanges commerciaux avec la Turquie soient effectués en monnaie nationale, et la question doit être soigneusement étudiée", a affirmé le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

C'est ce qu'a indiqué Peskov à la presse, lundi à Moscou, commentant ainsi les déclarations du président turc Recep Tayyip Erdogan sur l'usage de la monn

14-08-2018 dedefensa.org 9 min #144593

Ce que nous dit la crise turque

La Turquie, non européenne, vraiment ?

La Turquie ne fait pas partie de l'Union européenne, pas les mêmes 'racines' chrétiennes, Théodose le Grand a proclamé le christianisme religion d'Etat à Constantinople le 28 févier 380, il restera majoritaire dans tout l'Orient arabe longtemps après l'arrivée de l'Islam. Pas assez démocratique, elle aurait encore à apprendre des techniques électorales de Viktor Orban pour être éligible.

14-08-2018 middleeasteye.net 6 min #144622

Who is responsible for Turkey's lira crisis? The question on everyone's lips

ANKARA - In the Turkish capital there's only one subject on people's lips: the currency crisis.

Following days when the lira seemed it would never stop plunging, the Turkish currency steadied somewhat on Monday and Tuesday, though Turkey and its economy are certainly not out of the woods.

President Recep Tayyip Erdogan is quite clear about who he believes is responsible for the crisis - the United States of America - which he accused of stabbing Turkey in the back by doubling steel and aluminium tariffs when Ankara most needs economic support.

15-08-2018 lesakerfrancophone.fr 19 min #144641

Pourquoi la Turquie subit-elle une crise monétaire ?

Par  Moon of Alabama - Le 10 août 2018

Le président turc Erdogan affirme souvent que des « puissances étrangères » (c'est-à-dire les États-Unis) veulent le faire chuter. Il dit qu'un « lobby intéressé » (c'est-à-dire les banquiers (juifs)), veut nuire à la Turquie.

15-08-2018 aa.com.tr 2 min #144643

Le Qatar va investir 15 milliards de $ en Turquie

AA - Ankara - Tuncay Çakmak

L'Emir du Qatar, Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani a annoncé, lors de sa réunion avec le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, que son pays va investir 15 milliards de dollars US en Turquie.

Selon les informations partagées, mercredi, par le bureau de presse de la présidence turque, l'entretien entre les deux leaders s'

16-08-2018 mondialisation.ca 9 min #144647

Erdogan accuse les Etats-Unis de le « poignarder dans le dos » alors que la crise s'intensifie en Turquie

La valeur de la livre turque a encore chuté de 10 pour cent à cause de la crainte des marchés en Asie, en Europe, et aux États-Unis que la crise turque allait se propager aux autres économies émergentes et aux banques européennes détenant des milliards de dollars de dette turque.

La lire a dégringolé au niveau historiquement bas de 7,24 contre le dollar et 8,12 contre l'euro, se redressant légèrement après l'annonce par la Banque centrale turque de mesures visant à calmer les marchés, avant de retomber en fin de journée à environ 7 livres pour un dollar.