La véritable histoire de la chute de l'Émirat islamique de Mukalla

06-08-2018 voltairenet.org 2 min #144393

 voltairenet.org

En 2016, Al-Qaïda créait un Émirat islamique dans le port yéménite de Mukalla et les 200 kilomètres de côtes avoisinantes [1].

Constitué sur le territoire d'un ancien émirat historique, Mukalla contrôle la sortie du Golfe d'Aden. Al-Qaïda rançonnait alors les navires, percevant 2 millions de dollars de taxes quotidiennes.

Malgré l'opposition des habitants, Al-Qaïda imposait son style de vie par la terreur (photo).

En définitive, la Coalition saoudo-émirati chassait Al-Qaïda et libérait la ville.

C'est ce que l'on croyait jusqu'à ce qu'Associated Press révèle l'existence d'un accord négocié avec Al-Qaïda représenté par le cheikh Abdullah al-Maysari.

En une nuit 3 000 combattants d'Al-Qaïda ont quitté la ville avec leurs armes, laissant celle-ci à ses « libérateurs » émirati. Il n'y eut aucun combat.

"Details of deals between US-backed coalition, Yemen al-Qaida", Maggie Michael, Associated Press, August 6, 2018
[1] «  Al-Qaïda crée l'Émirat islamique de Mukalla », Réseau Voltaire, 8 avril 2016.

 voltairenet.org

 Ajouter un commentaire