Côte d'Ivoire : Le nouveau gouvernement dévoilé

10-07-2018 aa.com.tr 3 min #143496

AA/Abidjan/Fulbert Yao

Le nouveau gouvernement ivoirien a été nommé mercredi, a annoncé Patrick Achi, nouveau secrétaire général à la présidence.

En plus du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, l'équipe gouvernementale est composée de 36 ministres et de 5 secrétaires d'État, soit au total 41 membres.

D'après le communiqué, le ministre Hamed Bakayoko est maintenu à la défense, Sidiki Diakité garde son poste de ministre de l'Intérieur et de la Sécurité, Marcel Amonh Tanoh reste au ministère des Affaires etrangères, et Sansan Kambilé à la Justice.

Dix nouveaux ministres et secrétaire d'Etat font leur entrée dans l'actuel gouvernement. Il s'agit, entre autres, du ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique : Mabri Toikeuse, du ministre de la Santé et de l'Hygiène Publique, Awelé Eugene Aka, du ministre de l'environnement et du développement durable, Joseph Seka Seka, du ministre de l'hydraulique Laurent Tchagba et du ministre des sports Paulin Danho.

Autre changement : Sidi Tiemoko Touré l'ancien ministre de l'emploi jeune est nommé ministre de la Communication, et des médias, porte-parole du gouvernement, il remplace à ce poste Brou Koné.

Plusieurs ministres de l'ancien gouvernement ont été affectés à d'autres postes.

L'équipe gouvernementale est composée de personnalités issues du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Le premier conseil des ministres de cette nouvelle équipe - qui ne compte que six femmes - aura lieu mercredi à 16 heures.

La formation du gouvernement intervient dans un contexte de crise au sein du RHDP qui,selon les observateurs, a semblé motiver la décision du président Alassane Ouattara.

La crise intervient entre le Rassemblement des républicains (RDR, parti du président Ouattara), favorable à la mise en place du Parti unifié en vue de la présidentielle de 2020, et certains de ses alliés qui y sont opposés.

Le principal allié du parti présidentiel, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) dirigé par Henri Konan Bédié, s'est dit favorable, le 17 juin dernier, au parti unifié RHDP, à conditions, toutefois, que cela se fasse après la présidentielle de 2020. A cette présidentielle, le PDCI entend présenter un candidat "qui sera le candidat de la coalition RHDP".

 aa.com.tr
 Ajouter un commentaire