Est de la Rdc : 10 personnes tuées dans des affrontements inter-communautaires

07-07-2018 aa.com.tr 2 min #143381

AA / Kinshasa / Pascal Mulegwa

Dix personnes sont mortes calcinées samedi matin lors d'affrontements intercommunautaires survenues à Fizi, un territoire de la province du Sud-Kivu dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), a annoncé un responsable local.

"Dix autochtones du secteur de Balala-Nord ont été tués vers 5 heures du Matin. Le groupe atelier Ngumino a attaqué ce village. Ses miliciens ont incendié des maisons, tuant 10 personnes. Ils ont emporté plus de 200 vaches et plus de 30 moutons", a déclaré à Anadolu Aimé Kawaya Mtipula administrateur du territoire de Fizi dont relève le secteur Balala-Nord.

Cette localité est occupée par des "Bafuliro", un peuple en conflit avec des "Banyamulenge", un peuple rwandophone basé dans la province du Sud-Kivu.

Balala-Nord reçoit depuis quelques semaines des déplacés en provenance de Bijombo, une localité voisine et qui est déchirée par un conflit meurtrier.

Lors des violences samedi "aucun déplacé n'a été tué", a affirmé Kawaya précisant que les dix personnes mortes sont des "autochtones calcinés dans leurs maisons".

Le porte-parole de l'armée congolaise dans cette province frontalière avec le Rwanda et le Burundi, le capitaine Dieudonné Kasereka, a confirmé ces affrontements à Anadolu sans fournir de détails.

A la demande de l'administrateur du territoire, des troupes ont été envoyées "en confort" dans cette contrée.

Cette semaine, l'ONU a affirmé avoir recensé depuis le début de l'année 76.000 déplacés à cause de ce conflit entre les Bafuliro et les Banyamulenge considérés comme "des étrangers" et qui affrontent régulièrement d'autres communautés.

Dans l'Est congolais déchiré par plus de 20 ans de conflit armé, les violences interethniques impliquent des groupes armés d'autodéfense, chaque communauté s'étant dotée d'une milice.

Ces violences sont fortement meurtrières et constitue la première cause des déplacements des populations dans ce pays aux neuf frontières.

 aa.com.tr
 Ajouter un commentaire