Des soldats canadiens rejoignent la mission onusienne au Mali

24-06-2018 aa.com.tr 2 min #142851
Mali

AA/Tunis

Des éclaireurs des Forces armées canadiennes (FAC) viennent de poser pied au Mali, dans le cadre de la première opération d'envergure de maintien de la paix sous l'égide de l'ONU, depuis 1990, ont rapporté dimanche, des médias canadiens.

"La petite équipe déjà déployée au Mali a pour tâche de préparer le terrain pour le reste du contingent canadien", a rapporté Radio Canada soulignant que "la charge de travail ne fera qu'augmenter au cours de l'été".

"Lundi, quelques dizaines de soldats supplémentaires auront atterri à Gao, dans le nord du pays. Et d'ici le mois d'août, la mission canadienne débutera réellement avec jusqu'à 250 soldats, 2 hélicoptères Chinook et 4 hélicoptères Griffon armés qui seront déployés pour accomplir l'important rôle que jouera le Canada dans cette mission chapeautée par l'ONU", indique la même source, soulignant qu' "on attend beaucoup des soldats canadiens dans ce pays africain où plus de 100 Casques bleus ont été tués depuis 2013".

La tâche des forces canadiennes, dont le déploiement a été annoncé en mars, consistera à évacuer des blessés par la voie des airs et à offrir un appui aérien, précise encore Radio Canada, soulignant que "si les troupes évitent ainsi d'effectuer de dangereuses patrouilles au sol, cela ne veut pas dire que la mission sera sans danger".

Pour l'instant, la durée prévue de la mission canadienne est d'un an, mais il serait surprenant que l'ONU ne tente pas d'obtenir une prolongation, selon la même source.

Mise sur pied en 2013, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a été lancée afin de stabiliser la situation politique et d'assurer la sécurité, notamment dans le Nord du pays, tombé alors dans les mains de groupes terroristes armés.

Le contingent canadien se joint à 57 autres pays, précise le média canadien, rappelant qu'au total, ce sont 12 000 soldats qui participent à la mission onusienne au Mali.

"Les soldats canadiens sont déployés alors que le Mali se dirige vers l'élection présidentielle du 29 juillet, et alors qu'il est impossible de savoir si le processus sera juste et transparent, ce qui représente un risque supplémentaire, rapporte enfin Radio Canada.

 aa.com.tr

 Ajouter un commentaire