Warning: « La prochaine crise économique mondiale majeure pourrait être imminente ! 12 faits l'attestent !!

11-06-2018 businessbourse.com 8 min #142357

Cela faisait très longtemps qu'on avait pas vu autant de dangers sur l'économie mondiale. Les analystes tirent la sonnette d'alarme sur le risque de défaut des Junk Bonds (obligations pourries: les plus risquées), sur les gros fonds spéculatifs(smart money) qui sortent des marchés actions à un rythme hallucinant, sur les taux hypothécaires qui montent en flèche, ainsi que sur l'Europe qui est déjà confrontée à un véritable désastre financier. Bien entendu, très peu de gens dans la population s'attendent à ce qu'une énorme crise financière éclate actuellement, mais en réalité, nous n'en n'avons jamais été aussi proche depuis 2008. Depuis la dernière crise financière, nos problèmes de dette à long terme n'ont jamais cessé de croître et nombreux sont ceux qui pensent que la prochaine crise sera bien pire que celle que nous avons connue il y a dix ans.

Alors oui les choses vont mal actuellement mais à quel point ?

La prochaine crise économique mondiale majeure pourrait être imminente ! ci-dessous, 12 faits l'attestent !!

# 1 Les gros fonds spéculatifs

sortent des marchés actions
à un rythme que nous n'avions pas vu depuis la crise financière de 2008.

# 2 Moody's vient d'avertir qu'une «vague particulièrement importante» de défauts se profilait sur le marché des Junk Bonds (obligations pourries: les plus risquées). Et comme je l'ai déjà expliqué à maintes reprises, les obligations pourries servent de signaux d'alerte prévenant de l'arrivée d'une crise financière majeure.

# 3 La Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC), l'organisme américain de garantie des dépôts bancaires, a publié une liste de «banques à problèmes» ou d'institutions financières à risques où leurs actifs ont plus que triplé au cours du premier trimestre de 2018. Cela signifie que certaines très grandes banques sont maintenant officiellement en «zone dangereuse».

Jim Rogers: « Nous sommes à la veille du pire krach boursier qu'on n'ait jamais connu » Egon Von Greyerz: « Croyez moi si vous le voulez, mais un krach gigantesque est imminent. »

# 4 Les obligations du Trésor américain ont vécu leur pire début d'année depuis la Grande Dépression.

# 5 Les taux d'intérêt hypothécaires ont atteint leur plus haut niveau depuis sept ans, et ils n'ont jamais augmenté aussi rapidement en près de 50 ans. A l'avenir, cette situation sera absolument dévastatrice pour les secteurs de l'immobilier et du logement aux Etats-Unis.

# 6 Les défauts de paiement dans le secteur du commerce de détail ont atteint un sommet historique en 2018.

# 7 Au rythme actuel, l'Amérique connait la pire année en termes de fermetures de commerces de détail.

# 8 Les deux plus grandes économies au monde s'apprêtent à déclencher une guerre commerciale internationale.

# 9 La 9ème plus importante économie au monde, l'Italie, est au milieu d'une nouvelle crise financière. En fait, cette crise semble être bien pire que prévue, et certains craignent que cela puisse s'étendre à d'autres régions de la zone euro.

Charles Gave: Les dettes ne seront jamais remboursées et le système bancaire italien est en faillite ! Charles Gave: La fin de la zone euro est inéluctable...et imminente !

# 10 Les actions des banques italiennes

se sont fortement effondrées
cette semaine.

# 11 Le rendement des emprunts d'Etat italiens à deux ans n'ont jamais été aussi élevés

depuis la crise de 2014.

# 12 Le géant bancaire allemand Deutsche Bank vient d'annoncer qu'il va à nouveau supprimer 7 000 emplois alors qu'il "cherche à tourner la page sur des années de pertes". Ceux d'entre vous qui ont suivi mon travail depuis longtemps savent que j'ai beaucoup publié sur la Deutsche Bank, et croyez-moi, c'est vraiment incroyable qu'elle ait pu survivre aussi longtemps. Si la Deutsche Bank s'effondre en 2018, alors nous assisterons à une "Lehman Brothers" à l'échelle planétaire.

Les médias mainstream aux États-Unis ignorent quasiment complètement ce qui se passe actuellement en Europe, mais je pense que ce qui s'y déroule est vraiment clé pour la suite des événements.

Greyerz: "Je m'attends à une chute du marché boursier d'au moins 90%, comme après 1929"

L'Italie est un problème financier majeur qui a véritablement besoin d'être assaini et l'Europe ne sera pas en mesure de gérer un effondrement financier complet et total de l'Italie. Si vous vous souvenez, l'Europe n'arrivait déjà pas à gérer ce qui s'est passé en Grèce, or l'économie italienne représente plusieurs fois la taille de la Grèce. Je vous laisse imaginer l'ampleur du problème.

Ils ont essayé de gagner du temps en reculant l'inéluctable crise qui se profile mais cette fois-ci, on arrive au point où elle ne peut plus être évitée.

Et une fois que la crise aura éclaté en europe, l'Amérique sera elle aussi sévèrement impactée. Le système financier mondial n'a jamais été aussi interconnecté qu'aujourd'hui, et actuellement, nous sommes encore plus vulnérables que nous ne l'étions juste avant la crise de 2008.

Peu importe qui est à la Maison Blanche, qui est au Congrès ou qui dirige la Réserve fédérale le jour où cette crise se matérialisera.

Lorsque cette gigantesque bulle d'endettement éclatera, personne ne pourra rien faire pour l'arrêter.

Les banques centrales mondiales ont été en mesure de gagner quelques années achetées à crédit en étant intervenues comme jamais de toute l'histoire de l'humanité, mais maintenant elles sont presque à court de munitions et les événements commencent à s'aggraver à un rythme effrayant.

On verra si elles seront en mesure de tirer un nouveau lapin du chapeau en 2018, mais je ne compterais pas dessus...

Source: theeconomiccollapseblog - Lire les précédents articles de Michael Snyder

A l'intention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d'un tournant majeur dans l'économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d'actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l'or et de l'argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd'hui avec l'hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d'or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd'hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d'accumuler un important pécule.

businessbourse.com

 Commenter