L'Autriche contre la manipulation politique de l'islam

08-06-2018 voltairenet.org 2 min #142256

Le ministre autrichien de l'Intérieur a procédé à la fermeture de 7 mosquées et à l'expulsions de 40 imams (sur les 260 présents dans le pays), en application de la loi sur l'islam adoptée en février 2015.

Il est notamment reproché à certains imams d'avoir organisé une cérémonie avec des enfants en uniforme militaire, ce qui contrevient aux limites culturelles de leur activité imposées par la loi.

Ces imams sont membres des « Loups gris », qui forment la branche paramilitaire du Parti d'action nationaliste, MHP (Milliyetçi Hareket Partisi). Les « Loups gris » sont une organisation suprématiste laïque turque, liée à l'Otan.

En 1981, le numéro 2 de cette organisation, Mehmet Ali Agca, avait tenté d'assassiner le pape Jean-Paul II pour mettre fin à l'Ostpolitik du cardinal Casaroli. Les « Loups gris » furent jugés et interdits à la suite d'une tentative de coup d'État. Ils furent reconnus coupables de 694 assassinats, dont le massacre de la Place Taksim (1977) et celui de Maraş (1978). Ils ont ultérieurement été reformés.

Durant la guerre contre la Syrie, les « Loups gris » ont encadré la Brigade Sultan Abdoulhamid qui regroupait les principales milices turkmènes. Disposant du soutien des services secrets turcs, ils ont bénéficié d'une formation sur la base militaire de Bayir-Bucak. En novembre 2015, un de leurs chefs, le double national Alparslan Çelik, fit assassiner un pilote militaire russe.

Leur quartier général en Europe est situé à Francfort (Allemagne).

Pour le gouvernement turc, selon qui ce seraient 60 imams qui seraient expulsés, la décision de l'Autriche manifeste la haine anti musulmane de ce pays. La Turquie salarie la totalité de ces imams.

voltairenet.org

 Commenter