La Turquie, remarquable en matière d'aide humanitaire

08-06-2018 aa.com.tr 3 min #142233

AA - Kayseri

"L'aide accordée, aux Syriens, par l'Etat turc et le Croissant Rouge turc et ce, depuis le début est incroyable", a déclaré à Anadolu (AA) Mette Petersen, porte-parole de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR).

Les porte-paroles de l'Organisation internationale de la Croix-Rouge ont salué les efforts déployés par la Turquie afin de venir en aide aux Syriens, contraints de quitter leur pays ravagé par la guerre civile.

A ce titre, Pattersen a partagé qu'ils sont en étroite collaboration avec le Croissant-Rouge turc afin de résoudre les problèmes rencontrés par les réfugiés.

Indiquant que le Croissant-Rouge turc oeuvre depuis 2012 afin de subvenir aux besoins des réfugiés, Pattersen a affirmé que c'est la première organisation qui vient en aide aux Syriens à leur arrivée.

"Sur le chemin de l'exode, ils rencontrent de nombreuses autres associations nationales. Ils voient que notre seul but est de répondre à leurs besoins humanitaires".

Ce dernier a également ajouté que le Croissant-Rouge, synonyme de solidarité, déploie de très grands efforts.

"En même temps, le Croissant-Rouge collabore avec la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge. En particulier dans la région de Cox's Bazaar au Bangladesh, le Croissant-Rouge y est très actif. La situation en Syrie est très critique et l'aide humanitaire est très importante. Les Syriens, qui sont des invités de l'État turc et qui arrivent en Turquie souffrent de traumatismes".

Soulignant la nécessité des aides en matière humanitaire, Pattersen a précisé que le Croissant-Rouge et la Croix-Rouge coopèrent indépendamment de toute idéologie.

"Je ne dis pas ça parce que je suis ici. Nous sommes conscients et reconnaissons les sacrifices et la générosité de l'État turc et du Croissant-Rouge", a-t-il insisté.

- Des besoins en ressources

Lene Krogh, secrétaire générale adjointe de la Croix-Rouge danoise, a indiqué que l'accueil de 3,5 millions de réfugiés par la Turquie ainsi que l'aide humanitaire mise en place sont remarquables.

"Les efforts de l'État turc sont très impressionnants. Je les découvre depuis mon arrivée. Ce sont des choses impressionnantes. Le besoin en aide humanitaire est tellement énorme que je ne suis pas certaine que nous ayons, même réunis, les ressources nécessaires pour répondre à l'ensemble des besoins".

Qualifiant les efforts du gouvernement turc "d'excellents", Krogh a néanmoins précisé que les aides humanitaires nécessitent davantage de ressources.

aa.com.tr

 Commenter