Ridi Pagliaccio: naissance d'un monstre à deux têtes, Salvimaio

20-05-2018 16 articles tlaxcala-int.org 6 min #141524

 Fausto Giudice Фаусто Джудиче فاوستو جيوديشي

La politique italienne est un panier de crabes, un nœud de vipères, offrant à toute heure des scènes dignes de Plaute, Goldoni et Dario Fo réunis. Il faudrait un Brecht pour faire mieux. Pour qui suit le spectacle - de près ou de loin -, le dilemme est en permanence : faut-il rire ou pleurer ?

Le couple de l'année, sur un mur de Rome

En tout cas, cette politique vient d'accoucher d'un monstre à deux tètes et bientôt trois, d'un veau à cinq pattes et plus si affinités, que les médias ont immédiatement baptisé SalviMaio : Matteo Salvini et Giuseppe di Maio viennent de rendre public leur contrat de mariage pour gouverner le pays. Lundi, ils doivent monter au palais présidentiel pour présenter leur projet de gouvernement au Président de la République Sergio Mattarella. Si celui-ci l'approuve, les deux hommes devraient gouverner le pays réputé le plus ingouvernable de l'Union européenne pendant les cinq années à venir (encore faut-il qu'ils trouvent le personnage sur lequel se mettre d'accord pour lui faire jouer le rôle de Premier ministre). S'il dit niet, on retournera à la case départ, bref, aux urnes.

Il a fallu deux mois et demi - 73 jours - aux deux chefs de « partis » pour parvenir à un accord, totalement byzantin, vrai morceau d'anthologie de la combinazione, principe cardinal de la politique italienne. Nos deux bouffons se sont donc mis d'accord tout d'abor sur le constat qu'ils n'étaient d'accord sur presque rien. Donc chacun d'eux a remisé la plupart de ses promesses électorales pour accoucher d'un compromis qui est tout sauf historique, peut-être même antihistorique ou en dehors de l'histoire. Bref, tout comme le mode choisi pour faire avaler la pilule à leurs troupes - la consultation virtuelle en ligne -, le contenu du contrat de mariage est une pure et simple bouffonnerie. Un seul exemple : les deux lascars disent vouloir rapatrier 500 000 immigrés sans papiers. Selon les calculs les plus sérieux, il faudrait 27 ans pour réaliser cette opération Nuit et Brouillard postmoderne. Bref, nos marchands soupe brassent du vent.

ET ENFIN, NOTRE MARIAGE ROYAL
De gauche à droite:
Salvini : Le jeune homme qui n'a jamais travaillé un seul jour dans sa vie

Di Maio: La parvenue à ses débuts en société
Berlusconi : La vielle reine en pétard (à Salvini:) « Reviens à la maison, espèce de débauché ! »

Nous vivons dans l'ère des bouffons post-modernes. Après Trumpoléon et l'autre duo tragi-comique, celui des Autrichiens Kurz et Strache - qui veulent, entre autres, instaurer la semaine de travail de 60 heures et la journée de 12 heures !!! -voici donc SalviMaio, couple invraisemblable du troisième type constitué par un post-padanien et un post-grilliste, le premier frère de combat de Marine Le Pen et le second, qui dirige un mouvement confus et bordélique - une vrai auberge italienne - qui semblait il y a encore peu de temps avoir plutôt des accointances avec le démocrates, ultime avatar du défunt parti communiste. Et tous deux ont finalement en commun d'être des traîtres : Salvini a trahi Berlusconi et les fachos de Frères d'Italie, avec qui il avait fait une alliance électorale pour constituer une majorité de « centre-droit », et Di Maio le PD, avec qui il aurait pu faire une alliance de « centre-gauche ». En un mot, une alliance de coquins pour faire du populisme sans le peuple, et même contre lui.

Le peuple, lui, bosse, bosse et ferme sa gueule, en préparant sa prochaine explosion de colère. Ce ne sont pas les raisons qui lui manquent. Dans l'Italie d'aujourd'hui, le travail tue et il tue la classe ouvrière, qui a été poussée dans la précarité, l'absence de protection, la sous-traitance en cascade, et au bout la « mort blanche », ces accidents du travail mortels, qui ont fait un millier de victimes en 2017 et, en 2018, deux morts en moyenne par jour. Les derniers accidents ont suscité des réactions de colère des travailleurs, surtout celle d'Angelo Fuggiano, 28 ans, père de deux enfants, à l'Ilva de Tarente, la plus grande aciérie d'Europe, avec 11 000 travailleurs, menacée de fermeture, à moins qu'Arcelor Mittal ne la rachète, comme il l'a fait avec la quasi-totalité de la sidérurgie de la vieille Europe. Angelo travaillait pour une des multiples entreprises de sous-traitance, la Ferplast. Les syndicats de la boîte ont immédiatement appelé à des débrayages dans l'usine, tandis que les syndicats des ports italiens ont, eux, appelé à...cinq minutes de grève, rappelant ainsi à ceux qui s'en souviennent la couverture d'un journal gauchiste français en juin 1968 après la mort de deux ouvriers lors des affrontements avec les CRS à l'usine Peugeot de Sochaux : « 2 morts : 1 heure de grève : 4 morts : 2 heures de grève, etc. » Un autre « accident » a fait 4 blessés graves parmi des ouvriers de sous-traitance aux Aciéries Vénitiennes de Padoue, sur lesquels de l'acier en fusion à 1600° s'est déversé. La Vénétie bat tous les records de morts blanches en Italie, avec une moyenne, ces cinq dernières années, de 2 morts et 335 accidents tous les 5 jours travaillés.

Le divorce semble donc définitivement consommé entre les partis de politiciens -il n'y a plus de partis politiques en Italie, comme dans le reste de l'Europe - et la société réelle. Les premiers se contentent de tenter de capter ce qu'ils croient être l'air du temps par des gazouillis (des tweets), des « like » et des « share ». La seconde s'oriente de plus en plus vers des autonomies en tous genres, mêlant le meilleur et le pire. Ceux qui, à l'extrême-gauche, avaient cru voir dans le Mouvement 5 Étoiles une possibilité de donner une forme politique aux mouvements sociaux et de révolte d'en bas, ont du déchanter, tout comme le petit peuple lombard, piémontais et vénitien qui, orphelin d'un parti communiste auto-dissous, avait reporté ses espoirs sur les « Padaniens » de la Ligue du Nord. Mais tout comme le PCI, d'abord devenu PDS, pour ensuite devenir PD tout court, un ramassis social-libéral où l'on s'étripe à qui mieux mieux, la Ligue lombarde, d'abord devenue Ligue du Nord, est aujourd'hui la Ligue tout court, un vulgaire parti national-kékchose (je vous laisse choisir entre populaire et socialiste). Ce n'est pas demain que le peuple sera au pouvoir et que la classe ouvrière ira au paradis. Aux élections du 4 mars, la liste baptisée « Pouvoir au peuple » avait fait...1%.

Courtesy of  Basta!يكفي
Source:  bastayekfi.wordpress.com
Publication date of original article: 20/05/2018

 tlaxcala-int.org

 Ajouter un commentaire

modules attachés ordre chronologique
20-05-2018 francais.rt.com 2 min #141528

Le futur gouvernement italien sera interdit aux francs-maçons : le Grand Orient s'indigne

© @GrandeOrienteit

Avant de révéler la composition de la future équipe gouvernementale, le Mouvement 5 Etoiles et la Ligue ont présenté leur contrat de gouvernement qui prévoit notamment d'interdire aux francs-maçons de gouverner. Le Grand Orient d'Italie a réagi.

Le «code éthique» de la future coalition gouvernementale italienne a été dévoilé le 18 mai. S'il prévoit entre autres d'interdire l'accès au gouvernement à des personnes condamnées pénalement, il réserve le même sort pour les membres de la franc-maçonnerie italienne.

21-05-2018 mondialisation.ca 10 min #141550

L'Italie forme l'épicentre du virage fatal de l'Ue

La clarté est ici dans les discussions de la coalition italienne. Et les marchés détestent ce qu'ils voient. Bruxelles aussi.

La dette italienne à cinq ans a explosé de plus de 1%, les écarts de CDS ont progressé de plus de 20 points de base en une semaine. Les marchés tentent d'effrayer ces outsiders désormais en charge de l'Italie pour assouplir leurs positions sur la réforme et maintenir un statu quo qui détruit un grand pays et une grande culture.

22-05-2018 les-crises.fr 13 min #141581

[Russeurope-en-Exil] Le nouveau gouvernement italien et l'agonie de l'Union européenne, par Jacques Sapir

(Billet invité)

La constitution d'un gouvernement de coalition entre le M5S et la Lega est désormais chose quasiment faite. Ceci constitue un véritable cauchemar que ce soit pour les dirigeants de l'Union européenne, les Juncker et les Tusk, ou que ce soit pour les dirigeants des autres pays de l'UE qui s'affichent comme des européistes, et en premier lieu le Président Emmanuel Macron. Ce gouvernement, même s'il a accepté de mettre un peu de San Pellegrino dans son Chianti, sera un gouvernement ouvertement eurosceptique.

22-05-2018 mondialisation.ca 5 min #141591

Pour l'Italie nouveau gouvernement, même « allié privilégié »

Le "Contrat pour le gouvernement du changement", stipulé par Luigi Di Maio et Matteo Salvini au nom du Mouvement 5 Stelle et de la Lega, d'un côté "confirme l'appartenance à l'Alliance Atlantique, avec les Etats-Unis d'Amérique comme allié privilégié", de l'autre promet "une ouverture à la Russie, à percevoir non pas comme une menace mais comme un partenaire économique et commercial (raison pour laquelle est opportun le retrait des sanctions), à réhabiliter comme interlocuteur stratégique afin de résoudre les crises régionales" et même comme "partenaire pour l'Otan".

28-05-2018 les-crises.fr 10 min #141808

[Russeurope-en-Exil] Le conflit entre le Président italien et le gouvernement : une répétition du conflit Mac Mahon - Gambetta ? par Jacques Sapir

(Billet Invité)

Depuis le vendredi 25 mai se développe un conflit constitutionnel et une polémique politique particulièrement vive en Italie opposant le Président, M. Mattarella aux deux dirigeants des partis sortis vainqueurs des élections (MM Luca Di Maio et Matteo Salvini) et au Premier-ministre désigné, M. Conte. L'objet de cette polémique est le droit que s'arroge le Président de la République de refuser d'entériner la nomination de Paolo Savona au poste de Ministre des Finances.

28-05-2018 les-crises.fr 6 min #141826

[Russeurope-en-Exil] Le Coup d'Etat du Président Mattarella, par Jacques Sapir

(Billet invité)

Ce qui s'est passé dans la soirée du dimanche 27 mai peut être considéré comme un coup d'Etat légal en Italie. Le Président Mattarella a bloqué le processus démocratique et contraint le Premier-ministre désigné à la démission, à la suite du véto qu'il avait mis sur le nom de Paolo Savona comme Ministre des finances. Ce véto avait été provoqué par les positions eurosceptiques et anti-euro de Paolo Savona, par ailleurs ancien ministre de l'industrie et ancien président de la Cofindustria, le MEDEF italien.

29-05-2018 dedefensa.org 11 min #141865

La crise italienne s'impose

Il n'est pas sûr du tout que l'appartenance à l'euro, et éventuellement à l'UE après tout (Italexit ?), ait constitué l'enjeu central du gouvernement 5 Etoiles/Ligue qui aurait dû être formé en Italie, selon la logique, l'étique et la morale démocratique dont nous sommes tous si fiers, nous-autres en Europe. Il n'est pas assuré que le problème serait apparu dans toute sa vigueur explosive, comme il l'est aujourd'hui, dans le cours du fonctionnement de ce gouvernement, si ce gouvernement avait été formé.

30-05-2018 arretsurinfo.ch 3 min #141913

« Les marchés vont apprendre aux Italiens à bien voter »: l'énorme embarras de la commission européenne

Le commissaire européen Günther Oettinger est plongé dans la tourmente. Dans le cadre d'une interview réalisée à Strasbourg, diffusée mardi soir sur la chaîne allemande DW, il exprimerait son mépris pour les électeurs italiens.

Le Mépris

Publié le 29 Mai 2018 sur  Atlantico.fr

30-05-2018 2 articles mondialisation.ca 7 min #141921

Italie: Un économiste du Fmi formera un gouvernement technocratique

La tentative de former un gouvernement en Italie du mouvement de protestation Cinq étoiles (M5S) et de la Lega d'extrême droite a échoué, pour le moment. Giuseppe Conte, nommé par les deux partis et mandaté par le président Sergio Mattarella de former le gouvernement, a renoncé à son mandat dimanche soir après seulement quatre jours.

La raison de la démission de Conte est le refus de Mattarella de nommer Paolo Savona, 81 ans, au poste de ministre des Finances et des Affaires économiques.

31-05-2018 les-crises.fr 5 min #141936

Paolo Savona : Le bras de fer

Source :  Monnaie Prix, Paolo Savona, 25-05-2018

Comme on pouvait s'y attendre, c'est donc autour de la nomination du Ministre des Finances que la formation du nouveau gouvernement italien semble bloquée. En effet, d'accord sur le programme de gouvernement et sur une liste de noms entrant au gouvernement, les deux partis ont chargé Giuseppe Conte, le nouveau Président du conseil de nommer Paolo Savona à ce poste stratégique.

02-06-2018 francais.rt.com 4 min #142036

Coalition M5s/ligue au gouvernement : la presse allemande flingue le choix démocratique des Italiens

© PHILIPPE HUGUEN Source: AFP

Plusieurs médias allemands n'hésitent pas à sérieusement critiquer le choix des Italiens qu'ils considèrent comme une mise en péril de l'UE. Des unes qui font écho aux propos de certains hommes politiques souhaitant mettre l'Italie sous tutelle.

«Comment l'Italie met en péril l'existence de l'euro», titre le 1er juin Handelsblatt, après  la concrétisation en Italie d'un gouvernement de coalition eurosceptique entre la Ligue et le Mouvement 5 étoiles (M5S).

03-06-2018 entelekheia.fr 5 min #142044

La nouvelle et morne Italie

Par Attilio Moro
Paru sur  Consortium News sous le titre This Is the New Italy

Sesto San Giovanni, une ville de la banlieue de Milan, était l'une des capitales industrielles de l'Italie.

Avec autour de 200 000 habitants (45 000 ouvriers et une classe moyenne robuste), c'était le quartier général des quelques-unes des compagnies italiennes les plus dynamiques, y compris Magneti Marelli, Falck, Breda et de nombreuses autres.

03-06-2018 les-crises.fr 6 min #142045

«Les élections italiennes prouvent que la zone euro a basculé dans la post-démocratie», par Guillaume Bigot

Source :  Le Figaro, Guillaume Bigot, 31/05/2018

FIGAROVOX/ENTRETIEN - Guillaume Bigot voit dans la situation italienne une crise majeure pour la zone euro, qu'il juge anti-démocratique. Pour lui, les déséquilibres entre les économies de la zone euro sont trop importants pour que l'union monétaire puisse éviter l'explosion.

03-06-2018 lesakerfrancophone.fr 8 min #142056

Ces Italiens sont étranges : Pensent-ils vraiment que l'Italie est un État souverain ?

Commentaire sur le récent échec de la formation d'un nouveau gouvernement

Par Ugo Bardi - Le 28 mai 2018 - Source  CassandraLegacy

 Political Borders of Europe from 1519 to 2006

Voici en vidéo, l'histoire politique de l'Europe au cours des 5 derniers siècles. Notez comment les états-nations se sont cristallisés sous leur forme actuelle surtout au cours du 19ème siècle.

05-06-2018 legrandsoir.info 6 min #142132

Italie : et maintenant ?

Pierre LEVY

Que retenir de l'improbable séquence politique italienne qui a multiplié les rebondissements depuis un mois ? Sur quoi peut-elle déboucher ?

Les parlementaires italiens s'apprêtent à voter la confiance au gouvernement formé par l'alliance entre le Mouvement cinq étoiles (M5S) et la Ligue, et dirigé par un juriste novice en politique, Giuseppe Conte.