Intersessions de Bonn : un message inquiétant sur les financements climat

10-05-2018 oxfamfrance.org 2 min #141086

Pour Armelle Le Comte, responsable du plaidoyer climat à Oxfam France :

« Les négociations de Bonn envoient un message inquiétant sur les financements climat - les options actuellement sur la table sont insuffisantes et le risque de blocage à la COP24 est élevé. Pour les pays en développement, tous les sujets mènent à la question cruciale des financements, que ce soit la relève de l'ambition pour limiter les émissions, la mise en œuvre des contributions nationales ou la réponse à apporter aux impacts croissants du changement climatique. Des financements ont été promis et sont plus que jamais nécessaires.

Les pays développés doivent absolument prendre de nouveaux engagements financiers d'ici la COP24, notamment pour l'adaptation qui reste négligée par les bailleurs internationaux, et pour le Fonds vert pour le climat. Ils doivent également être prêts à s'engager sur des règles équitables et robustes qui permettront de renforcer la confiance sur le fait que l'objectif de 100 milliards de dollars par an sera atteint en 2020.

Enfin, alors que la France consacre seulement 14% de ses financements climat aux pays les plus pauvres et 17% à l'adaptation [1], il est urgent qu'Emmanuel Macron prenne de nouveaux engagements financiers lors des prochains rendez-vous internationaux de 2018. Le président de la République, qui s'est posé depuis un an comme le chef de file de la lutte contre le changement climatique sur la scène internationale, doit démontrer qu'il n'oublie pas les populations les plus vulnérables.»

oxfamfrance.org

 Commenter