Syrie : Israël a lancé une attaque d'envergure contre des «cibles militaires iraniennes»

10-05-2018 23 articles francais.rt.com 7 min #141082

En riposte à des tirs de roquettes dans le Golan occupé attribués à l'Iran, Tsahal affirme avoir frappé «presque toutes les infrastructures iraniennes» en Syrie. Des bases militaires, un dépôt d'armes et un radar ont été touchés selon l'agence Sana.

Israël a lancé une attaque d'envergure sur le territoire syrien dans la nuit du 9 au 10 mai, tirant de nombreux missiles sur plusieurs positions dans le sud du pays, près de Damas mais aussi de Kuneitra et de Homs. De fortes détonations ont été entendues à l'aube dans la capitale syrienne tandis que des avions survolaient massivement l'espace aérien.


Auteur: المضادات الجوية السورية تتصدى لصواريخ العدو الإسرائيلي وتسقطها واحداً تلو الآخر

Des dizaines de missiles ont été interceptés par le système de défense anti-aérienne syrien selon une source militaire citée par l'agence de presse syrienne Sana, mais plusieurs d'entre eux sont parvenus à toucher leurs cibles. «Quelques uns ont touché un certain nombre de [positions de nos] défenses aériennes, un radar et un dépôt de munitions», a précisé cette source auprès de Sana.

 MIG29_10/05/2018 03:17:14  269  193  23421/589
Direct Hit

Une source des forces alliées de Damas a indiqué à l'AFP que les frappes israéliennes avaient touché «un régiment de l'armée de l'air près de la ville de Doumeir [à une cinquantaine de kilomètres au nord-est de Damas] et la brigade 38 dans les environs de Deraa». «Les systèmes de défense anti-aériens ont réussi à abattre des missiles qui visaient l'aéroport de Damas», a ajouté cette même source.

google.com

Riposte a un tir de roquette d'al-Qods

Selon le lieutenant-colonel israélien Jonathan Conricus, Tsahal a frappé des dizaines de cibles militaires iraniennes en Syrie en représailles à des tirs de roquettes attribués à l'Iran sur ses positions dans le Golan.

 LTCJonathan10/05/2018 06:10:26  614  455  9324/207
The IDF has struck dozens of Iranian military targets in Syria in response to the Iranian rocket attack against Isr…

Ce porte-parole de l'armée affirme que les roquettes ont été tirées peu après minuit par des hommes de la brigade iranienne al-Qods sur les premières lignes de l'armée israélienne sur le Golan, sans faire de blessés. «Nous savons que cela vient de la force al-Qods», a-t-il dit sans plus de précision.

Plusieurs médias israéliens, dont la correspondante du Jerusalem Post Anna Ahronheim, ont rapporté que les sirènes avaient été activée dans le village de Majdal Shams, au nord du plateau du Golan, lorsque le système de défense antimissile dôme de fer a été déployé pour abattre les projectiles entrants.

 AAhronheim09/05/2018 23:28:21 réponse à AAhronheim 109  158  15268/991
Video of siren going off in #Druze village of Majdal Shams in northern #Israel moments ago

Le lieutenant-colonel Jonathan Conricus a soutenu que la riposte israélienne avait été l'une des plus importantes de son armée au cours des dernières années et la plus importante contre des objectifs iraniens. Selon lui, elle ciblait les auteurs des tirs de roquettes ainsi que des installations de renseignement, de logistique et de stockage.

Le ministre de la Défense israélien Avigdor Lieberman s'est félicité d'avoir frappé «presque toutes les infrastructures iraniennes» en Syrie, espérant cependant que «ce chapitre était terminé».

Lire aussi : Israël en état d'alerte élevé après des «activités inhabituelles» iraniennes en Syrie

francais.rt.com

 Commenter

modules attachés ordre chronologique
10-05-2018 aa.com.tr #141078

France : Macron appelle à la «désescalade» entre l'Iran et Israël

AA / France / Fawzia Azzouz

Le Président français Emmanuel Macron a appelé jeudi matin à la « désescalade » dans le conflit qui oppose l'Iran et Israël sur le théâtre syrien et qui s'est envenimé dans la nuit de mercredi à jeudi, ont indiqué les médias français, citant l'Elysée.

Des tirs israéliens sont intervenus en réplique à de présumés tirs de roquettes

10-05-2018 ism-france.org 5 min #141089

Israël nous mène à la guerre

Par Mazin Qumsiyeh

Un article du quotidien israélien Ha'aretz] est intitulé : « Trump dit au monde de tomber raide mort tandis que Netanyahu dicte son refus de l'accord iranien. » Mais ce n'est pas seulement Netanyahu, c'est tout l'establishment sioniste qui a pris la décision de contester un accord accepté par une grande partie du monde et de continuer à essayer de lancer de nouvelles guerres et de sacrifier des 'gentils' crédules sur l'autel du sionisme.

10-05-2018 europalestine.com 5 min #141093

Le couple Usa/israël vers la guerre totale

La décision des Etats-Unis de déchirer l'accord avec l'Iran sur le nucléaire et d'imposer un blocus économique total sur ce pays de 80 millions d'habitants a été suivie, dans la nuit de mercredi à jeudi, par une attaque aérienne israélienne de vaste ampleur contre des cibles iraniennes et syriennes sur le territoire syrien.

Selon le gouvernement de Netanyahou, qui avait largement dicté à Trump sa décision de violer l'accord international de 2015 sur l'activité nucléaire iranienne, l'attaque aérienne israélienne contre « 50 sites miliaires iraniens » en Syrie, serait la « riposte » à une tentative de tirs de missiles, par l'Iran, en direction d'Israël.

Monde 10-05-2018 arretsurinfo.ch 7 min #141095

Comment l'Europe va-t-elle réagir à l'abandon de l'accord iranien par Trump ?

Par GARY LEUPP

Publié 9 Mai 2018 parCounterpunch

Les gens se demandent comment l'Iran va réagir au retrait des États-Unis du Plan d'action global conjoint signé par l'Iran, les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne, la Chine et la Russie en juillet 2015. Moi, je me demande comment l'Allemagne, la quatrième économie mondiale, va réagir.

10-05-2018 arretsurinfo.ch 7 min #141096

Cette fois, la Syrie a riposté aux frappes israéliennes

10-05-2018 voltairenet.org 7 min #141102

L'Iran et Israël ont-ils déclaré une nouvelle guerre ?

par Thierry Meyssan

Répondant aux États-Unis qui se sont retirés de l'accord nucléaire, plus encore qu'à Israël qui les avait bombardés, les Gardiens de la Révolution iraniens ont attaqué le Golan occupé depuis leurs bases syriennes. Se dirige-t-on vers une nouvelle guerre régionale ou s'agit-il d'une opération à usage intérieur iranien ?

Réseau Voltaire | Damas (Syrie) | 10 mai 2018

voltairenet.org

documentaires 10-05-2018 dedefensa.org 6 min #141103

Tourbillon crisique-49

10 mai 2018 - Le premier constat que je dois faire est l'extraordinaire abondance de "Tourbillons crisiques" ces dernières semaines (trois durant le mois d'avril), ce qui est en soi un signe de l'accélération du susdit tourbillon crisique, et de l'aggravation des crises que cela suppose. C'en est à un point où l'abondance du rythme des "Tourbillons crisiques" transformant la structure même de la Grande Crise devrait être en soi le sujet d'un "Tourbillon crisique" - ce qui est un peu le cas près tout avec ce paragraphe introductif.

Monde 10-05-2018 francais.rt.com 3 min #141105

Paris met en garde Téhéran après les tirs dans le Golan et plaide pour un «accord plus large»

© Ronen Zvulun Source: Reuters

La diplomatie française a demandé à l'Iran de s'abstenir de toute provocation militaire et en a profité pour plaider en faveur d'un élargissement de l'accord sur le nucléaire iranien, afin de museler toute tentation d'hégémonie régionale de Téhéran.

La France a haussé le ton vis-à-vis de Téhéran ce 10 mai, après des tirs de roquettes attribués par Israël à la brigade iranienne al-Qods sur des positions israéliennes au Golan, qui ont entraîné de nombreux tirs de représailles de Tsahal en Syrie.

11-05-2018 francais.rt.com 3 min #141145

Escalade militaire en Syrie : l'Iran accuse Israël d'avoir frappé sous des «prétextes inventés»

© Sana Source: AFP

Le porte-parole iranien des Affaires étrangères Bahram Ghassemi a estimé ce 11 mai que les attaques menées par Israël en Syrie le 10 mai au matin, «sous des prétextes inventés», étaient «un exemple de la nature de ce régime dominateur et menteur».

L'Iran a accusé ce 11 mai Israël «d'inventer des prétextes» pour frapper en Syrie, au lendemain de raids israéliens menés contre des cibles iraniennes présumées et syriennes dans ce pays.

médias 11-05-2018 mondialisation.ca 5 min #141148

Syrie : Baratin et propagande guerrière battent leur plein!

Dans la nuit du 9 au 10 mai, vers minuit, apparaissait ce tweet d'un porte-parole de l'armée israélienne :

En voici la traduction :

  • Agression iranienne dangereuse, environ 20 missiles lancés par la brigade iranienne al-Quds [Faylak al-Qouds] en direction de la ligne de positions frontales sur la colline du Golan.
  • Quelques missiles ont été interceptés. Pas de blessures ou de dégâts tangibles
  • Nous considérons cet évènement comme une agression et nous la voyons comme un danger.
  • Nous nous sommes préparés à divers scenari.
  • Jusqu'ici, nous n'avons pas d'instructions particulières concernant le front interne.

12-05-2018 lesakerfrancophone.fr 13 min #141182

Hassan Nasrallah : L'agression tripartite contre la Syrie est un aveu d'impuissance

Par Sayed − Le 6 mai 2018 − Source sayed7asan

Discours du Secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 15 avril 2018, suite aux frappes de Washington, Londres et Paris contre la Syrie.

Traduit par Sayed

[...] Durant les derniers jours, et face aux menaces du Président Trump et à ses Tweets, le monde entier vivait dans un état d'inquiétude, comme j'en ai parlé vendredi, ainsi que la région.

13-05-2018 tlaxcala-int.org 18 min #141183

La Syrie impose de nouvelles règles de confrontation à Israël

Sayed 7asan سيد حسن

Dans la nuit de mercredi 9 à jeudi 10 mai 2018, un échange de frappes sans précédent a eu lien entre Israël et la Syrie. Les médias dominants, ainsi que certains médias « alternatifs » comme Russia Today (ou même Mediapart, pour les ingénus qui le classeraient dans cette catégorie), se sont empressés de relayer la version des faits de l'armée israélienne, selon laquelle l'entité sioniste aurait « riposté » à une « attaque iranienne menée par la Force Al-Quds des Gardiens de la Révolution » consistant en un tir de « vingt roquettes » contre des positions israéliennes dans le Golan occupé, dont quatre auraient été « interceptées par le Dôme de Fer » israélien et les autres se seraient « écrasées en territoire syrien », aucun dégât n'étant recensé en Israël.

13-05-2018 2 articles theduran.com 10 min #141209

Explaining Israel's Syrian strike: Israel tries to reverse shift in military balance

Eric Zuesse has done an expert job untangling the web of lies and obfuscation surrounding the recent Israeli missile strike on Syria, and the various counter strikes.

To my mind Zuesse has shown clearly that the Israeli claim to have retaliated against an Iranian missile strike on Israel is most unlikely to be true.

What then is happening?

documentaires 14-05-2018 dedefensa.org 20 min #141219

Notes sur une confusion extrême

14 mai 2018 - Quelques heures après que Trump eût annoncé la sortie des USA du traité JCPOA, des engagements sérieux avaient lieu entre la Syrie et les Israéliens. Nous disons bien "entre la Syrie", parce que, de ce côté il peut s'agit aussi bien de Syriens que d'Iraniens, ou des deux, lorsque de l'autre côté bien sûr il s'agit d'Israéliens, - néanmoins avec l'amicale sollicitude du Grand Stratège qui occupe avec armes et bagages le bureau ovale de la Maison-Blanche.

14-05-2018 mondialisation.ca 29 min #141241

Pourquoi israël veut la guerre et l'obtiendra ?

Si l'on veut comprendre quelque chose à ce qui se passe, sur le plan géopolitique, depuis la chute du bloc communiste et la fin de la « guerre froide », on découvre très vite qu'un des éléments clés de l'échiquier, explique le chaos organisé pour la légitimation d'un Nouvel Ordre Mondial.

Cet élément central de l'échiquier c'est Israël. Israël est incontournable, il est le centre autour duquel tout gravite : c'est sa politique et plus encore son idéologie qui justifie tout ce qui se passe en Afrique du nord, en Asie mineure, Irak et Liban, Syrie et Ukraine aujourd'hui, en relation avec l'Iran, en Afghanistan et aussi en Europe, dans toute la zone OTAN, parce que c'est Israël qui pèse sur les décisions votées par le Congrès des USA, déterminant son expansionnisme ou impérialisme hégémonique nommé « interventionnisme moral » de « l'axe du bien »!

14-05-2018 entelekheia.fr 14 min #141248

Moyen-Orient : Escalade ou théâtre d'ombres ?

Certains articles sont des lectures impératives, dont, pour ceux qui veulent comprendre quelque chose aux méandres des derniers événements du Moyen-Orient, sans même parler des décisions incompréhensibles de la Trump Team et affidés, celui-ci.

Par Observatus geopoliticus
Paru sur Chroniques du Grand jeu sous le titre Escalade ou théâtre d'ombres ?

USA 15-05-2018 lesakerfrancophone.fr 7 min #141289

Black Cube commence par nier, puis tente de brouiller les cartes...

... et enfin admet qu'il espionne les négociateurs de l'accord avec l'Iran.

Moon of Alabama

Par Moon of Alabama - Le 7 mai 2018

publié] un article sur « Black Cube », une société d'espionnage israélienne étroitement liée à l'État profond. L'article a été mis à jour tout à l'heure.

premier] parlé de cette affaire sans nommer Black Cube, des personnes liées à l'administration Trump auraient engagé l'entreprise pour dénicher des informations susceptibles d'aider Trump à dénoncer l'accord nucléaire avec l'Iran.

15-05-2018 lesakerfrancophone.fr 30 min #141290

Les artisans de la guerre

Par le Saker - Le 4 mai 2018 - Source The Saker

Entre les frappes américaines contre la Syrie en avril et les récents développements sur la péninsule de Corée, nous vivons une sorte d'accalmie dans la recherche par l'Empire d'une nouvelle guerre à lancer. Les Israéliens, toujours serviables en la personne de l'ineffable Bibi Netanyahou, battent tambour pour, bon, sinon une guerre du moins une sorte d'opération sous faux drapeau ou un prétexte pour que les États-Unis attaquent l'Iran.

16-05-2018 investigaction.net 7 min #141324

De Skripal à la Goutha : Le pouvoir absolu de la Reine de cœur (et de ses valets)

16 Mai 2018

Article de : Roland Marounek

«Les scientifiques de Porton Down étaient catégoriques. J'ai demandé moi-même, j'ai dit au type, "Vous êtes sûr ?" Il m'a répondu qu'il n'y avait "aucun doute"» Boris Johnson, 19 mars. « Nous n'avons pas identifié la source exacte de production du poison», le directeur de Porton Down, 3 avril

Se réfère à :


Référencé par :